La carte électorale ou N. Sarkozy en bleu de travail !!

Publié le par Alain Genestine

Bleu blanc rouge, même sur la carte électorale

« Comme nous, vous venez de recevoir, ou allez recevoir, votre nouvelle CARTE ELECTORALE.
Quelle surprise !
Pour la première fois (à notre connaissance) cette carte ne comporte pas un fond d?une seule couleur neutre (comme votre dernière carte : bleu-vert, texte en noir) mais les trois couleurs nationales : bleu, blanc, rouge.
Ce n?est pas tout? Regardez attentivement? La couleur dominante est le bleu foncé? le rouge est « minoritaire » et Marianne regarde vers lui d?un air plutôt sévère?.
Et alors ? Vous voyez peut-être où nous voulons en venir?
Vous devez savoir que l?utilisation des couleurs nationales est strictement réglementée, en particulier pour tout ce qui se rapporte à une élection. Il est en effet interdit d?utiliser le bleu-blanc-rouge sur des affiches électorale ou sur des professions de foi (l?utilisation de ces couleurs dans les sites internet est également sujet à discussion).
Bien entendu, il ne s?agit pas, dans le cadre de la Carte Electorale, d?un document relatif à un ou une candidat(e) mais d?un document national pouvant reproduire les couleurs de notre drapeau.
Et pourtant !
S?il est vrai que ces trois couleurs représentent la république depuis la Révolution Française, il est incontestable qu?en 2007 ces couleurs symbolisent l?identité nationale, THEME POLITIQUE ON NE PEUT PLUS PRESENT DANS LA CAMPAGNE !
Il n?est qu?à voir l?utilisation que font certains candidats de symboles républicains : fête « bleu-blanc-rouge », podiums tricolores systématiques (en particulier Nicolas Sarkozy), apparition « spontanée » d?écharpes et de cocardes tricolores (Ségolène Royal), utilisation de « La Marseillaise » lors des meetings, etc?
Regardez le débat qui s?instaure dans la campagne depuis quelques jours !
Renouveler cette carte était-il une nécessité ?
Cette nouvelle Carte Electorale est, à notre sens, tout sauf innocente, et est de nature à influencer le vote des électeurs ! (voir Art. 27 du code électoral : « Une utilisation trop systématique des couleurs et symboles nationaux pourrait être qualifiée par le juge de « man?uvre » de nature à altérer la sincérité du scrutin . »)
Il apparaît comme évident qu?aujourd?hui les couleurs bleu-blanc-rouge symbolisent tout autant la droite nationale que la république « une et indivisible ».
Comment auriez-vous réagi si vous aviez reçu :
- une carte ROUGE !
- une carte ROSE !!
- une carte VERTE !!!
- voire une carte ORANGE (couleur choisie par François Bayrou, sans doute sur le modèle ukrainien, comme quoi les couleurs ont une importance considérable, quasiment un message « subliminal » !)
De plus, la dominante « bleu foncé » de cette carte évoque sans équivoque la « couleur symbole » de la droite. Cette symbolique est notoire et est systématiquement utilisé dans les média. Vérifiez !
Alors ? Qui a élaboré cette carte ? Le ministère de l?Intérieur ! Et vous n?êtes pas sans savoir que le poste de Ministre de l?Intérieur était encore jusqu?au 26 mars occupé par l?un des principaux candidats.
Nous comptons sur tous, quelles que soient vos opinions politiques, pour dénoncer cette man?uvre grossière.
Diffusez ce message aux média, partis politiques, syndicats et associations susceptibles à leur tour de le diffuser voire d?initier tout type d?action !

Vous pouvez utiliser librement tout ou partie de ce texte.
Chaque citoyen a le devoir d?être vigilant !
Il ne s?agit pas ici de « paranoïa » ni de parti pris politique mais d?une interpellation de l?opinion et des pouvoirs publics de la part de personnes ayant l?habitude (grâce à leurs activités professionnelles) de détecter et d?interpréter les « signes » (y compris la symbolique des couleurs) au sens de la Sémiotique.
Isabelle Guaïtella
Chargée de Recherche au CNRS
Chercheur en Phonétique, Linguistique et Sémiologie »


Tout sur le sujet sur le site CARTE ELECTORALE

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article