Première baisse de la pauvreté en 10 ans aux USA.

Publié le par Alain Genestine


Selon la source originelle, voir lien :
http://www.census.gov/Press-Release/www/releases/archives/income_wealth/010583.html

Pour la première fois en 10 ans, le taux de pauvreté a légèrement reculé aux États-Unis. C'est ce que révèlent les données du Bureau du recensement publiées mardi.

Ainsi, pour l'année 2006, le Bureau rapporte que 36,5 millions de personnes, soit 12,3 % de la population, vivaient sous le seuil de la pauvreté. Il s'agit d'une légère baisse par rapport à 2005, alors que le taux de pauvreté était de 12,6 %.

http://jprosen.blog.lemonde.fr/files/cedric_petit_2.gif


Des 36,5 millions de pauvres, le Bureau révèle que 35 % sont des enfants. Le rapport révèle aussi que la communauté noire est la plus touchée, avec un taux de pauvreté de 24,3 %. Les Hispaniques suivent à 20,6 %. Chez les Blancs, le taux se situe à 8,2 %.

Parmi les États les plus pauvres, on retrouve notamment le Mississippi (21,1 %) et la Louisiane (19 %). La capitale américaine, Washington DC, ainsi que Cleveland (Ohio), Detroit (Michigan) et Miami (Floride) sont parmi les villes les plus pauvres.

En contrepartie, les États du Maryland, du New Jersey et du Connecticut sont les plus riches. Dans la liste des villes les plus riches, San José (Californie) et Plano (Texas) arrivent tout en haut.

 

Photo: John Foxx/Stockbyte Silver/Getty Images

 

Le tiers des pauvres aux États-Unis sont des enfants.

Seuil de pauvreté

Aux États-Unis, le seuil de pauvreté est établi à 10 000 $US de revenus annuels pour un individu. Pour un ménage de deux personnes, le montant des revenus doit être inférieur à 13 167 $US, alors qu'une famille de quatre personnes doit avoir des revenus en deçà de 20 000 $US.

Pas d'assurance médicale

Les données du Bureau du recensement révèlent aussi que le nombre d'Américains vivant sans couverture médicale est en progression. En 2006, 47 millions de personnes, soit 15,8 % de la population, n'avaient aucune assurance médicale, 44,8 millions, ou 15,3 % en 2005.

Le rapport indique en outre que 59,7 % des Américains ont une assurance-maladie payée par leur employeur. En 2005, ce taux se situait à 60,2 %.

Publié dans International

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article