GM promet 30 milliards de dollars pour la santé de ses retraités

Publié le par Alain Genestine

DETROIT (Reuters) - General Motors transférera la gestion des frais de santé de ses retraités à un fonds spécialisé à partir de 2010, annonce le syndicat United Auto Workers, dévoilant les détails de l'accord salarial conclu mercredi.


GM CONSACRERA 30 MILLIARDS DE DOLLARS POUR ...

Les détails sur ce nouveau fonds, pièce maîtresse du nouvel accord d'entreprise de quatre ans signé mercredi entre GM et l'UAW après deux jours de grève qui avaient sanctionné l'échec de négociations marathon, figurent dans une publication adressée par le syndicat aux quelques 73.000 ouvriers de GM qu'il représente.

Selon l'accord, dont Reuters a pu prendre connaissance de certains détails, GM versera en janvier 24,1 milliards de dollars (16,9 milliards d'euros) au nouveau fonds santé géré par l'UAW, le Voluntary Employee Beneficiary Association, ou VEBA.

Le numéro un américain de l'automobile, qui a perdu 12,3 milliards de dollars ces deux dernières années, a notamment mis ses difficultés sur le compte des coûts de production trop importants par rapport à celui de ses concurrents japonais notamment en raison des frais de santé de ses retraités.

Au total, a précisé l'UAW, l'engagement du constructeur automobile se chiffre désormais à près de 30 milliards de dollars. Cette somme, qui devrait produire des intérêts, devrait être suffisante pour permettre de retirer des livres de comptes de GM plus de 50 milliards de dollars d'obligations contractées envers les retraités actuels et futurs du groupe et leurs épouses.

L'UAW et GM n'avaient pas fourni de détails sur l'accord jusqu'ici, si ce n'est la confirmation du transfert par le numéro un américain de l'automobile de plus de 50 milliards de dollars au VEBA.

L'accord, qui doit être signé par la majorité des salariés de GM syndiqués à l'UAW, devrait être ratifié d'ici le 10 octobre, a indiqué vendredi Ron Gettelfinger, le président de l'UAW.

Une première vague de signatures a eu lieu vendredi avec la ratification par les dirigeants locaux du syndicat après une réunion à Detroit où les détails de l'accord leur ont été donnés.

 
 
Des membres de l'UAW en grève, le 24 septembre ...

L'accord prévoit aussi le versement d'une prime de 3.000 dollar par salarié.

GM s'engage à maintenir la production actuelle sur ses 16 sites d'assemblage pendant la durée de l'accord. Le constructeur s'engage à investir dans de nouveau produits pour 12 d'entre eux.

En contrepartie, GM pourra embaucher des ouvriers pour des tâches non centrales, comme la gestion des entrepôts par exemple, à des salaires inférieurs à ceux pratiqués pour ses ouvriers, c'est-à-dire à 14 dollars de l'heure au lieu de 28 dollars.

Quelque 3.000 salariés en intérim devraient par ailleurs être embauchés de façon permanente, ce qui leur donnera droit à la prime de 3.000 dollars.

Fort de cet accord, le syndicat va maintenant négocier avec Ford et Chrysler à partir de la semaine prochaine.

GM a vu sa part de marché aux Etats-Unis tomber à 24% l'an dernier alors qu'elle était de 46% en 1978.

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article