Y a t-il une justice politique, une justice à deux vitesses en France?

Publié le par AL de Bx

 Pour information que l'on soit pour ou contre cette manifestation, cette radicalisation même! Cependant est-ce "Normal"?  

Quelle justice et de quel droit?


En France, dans quel Etat de droit vivons-nous abstraction faites de la manif.?

 

Il y a des injustices en France, et en particulier à l’encontre de Nicolas Bernard qui purge une peine de deux mois pour délit d’opinion

 

La-justice-francaise-vise-Rodrigues-Mingas_article_top.jpgUne justice rendu au flan?

 

Des dizaines de milliers d'individus dangereux pour la société et condamnés à de la prison ferme pour violences graves ne purgent pas leur peine « faute de place » dans les prisons.

Des milliers de crimes et de délits graves ne sont même pas poursuivis.

Et pourtant, la justice a su trouver sans délai, il y a une semaine, une place à la prison de Fleury-Mérogis pour incarcérer un jeune étudiant de 23 ans, fondateur du mouvement pacifique des Veilleurs, protestant contre la loi Taubira.

Ce jeune homme est « coupable » d'avoir participé à un rassemblement de la Manif pour Tous et d'avoir refusé une prise d'empreinte d'ADN.

Il a été condamné en comparution immédiate à 4 mois de prison dont deux fermes il y a une semaine. Il lui reste donc 53 journées et 53 nuits de prison à purger.

Il faut pourtant savoir que, depuis la loi pénitentiaire de 2009, lorsqu’on est condamné à une peine de prison ferme inférieure à 2 ans, le principe est « l’aménagement de la peine », c’est à dire une alternative à la prison (bracelet électronique, travaux d'intérêt général et, plus souvent liberté sous contrôle judiciaire c'est-à-dire en pratique rien du tout).

Les condamnés à quelques mois de prison ferme sortent donc toujours libres de l’audience.

Par exemple, aux Tarterêts, en 2011, lors d’un guet-apens, un jeune avait essayé de tuer un policier à coups de marteau sur la tête. Il avait déjà 10 condamnations à son casier. Jugé en comparution immédiate, il a été condamné à 7 mois de prison ferme... mais est sorti libre de l’audience.

Et c’est bien la règle :

  • le 8 mai 2013 à Evreux : un individu qui a passé à tabac sa femme et sa fille reçoit 8 mois de prison dont 2 mois ferme mais repart libre en attente d’un aménagement de peine;
  • le 24 mai 2013 à Laon : un homme de 21 ans qui a déjà eu à faire à la Justice est condamné à 8 mois ferme pour car jacking : il sort libre du tribunal;
  • le 5 juin 2013 : un homme déjà condamné reçoit 6 mois ferme pour avoir incendié un bâtiment public : il n’est pas écroué;
  • le 11 juin 2013 : un homme coupable de mise en danger de la vie d’autrui et de violence à l’encontre des policiers à Trappes est condamné à 8 mois de prison avec sursis;
  • le 12 juin 2013 : pour l’attaque du RER D et de ses passagers, agressés, frappés, volés à Grigny : aucune peine de prison ferme n’est prononcée et relaxe pour la quasi-totalité des participants;
  • le 12 juin 2013 : agression sexuelle sur une fille de 11 ans dans les Ardennes : 18 mois avec sursis;
  • le 14 juin 2013, un homme qui a violé sa voisine pendant 2 mois a été condamné à 18 mois ferme, sans être incarcéré à l’issue de l’audience.

7762567793_les-opposants-au-mariage-gay-soutiennent-nicolas.jpg


Pour lutter contre ces abus, signez la pétition

http://petitions.institutpourlajustice.org/2poids-2mesures/mailing.php

 

Et pendant ce temps là, en Hollandie le HAyrault et ses sbires embastillent les français chez eux, tant qu'ils aient encore un toit!!

 

 


Le gouvernement Ayrault continue ses folies économique et prend une fois de plus les Français pour des gogos.
Nicolas Doze.

Publié dans Liberté individuelle

Commenter cet article

Marjorie Rafécas-Poeydomenge 16/07/2014 17:05

Pour que la Justice en France gagne un jour son indépendance...

Josicklioda Croyal 16/07/2014 17:03

Cela va de soi...C'est ainsi !
https://sites.google.com/site/manufactureavermine/
La manufacture à vermine
sites.google.com
"Seul celui qui nage à contre-courant connaît la force de celui-ci." Woodrow Wilson, président des USA(1913-1921)

Josée Corbière 30/06/2013 09:56


Josée Corbière Il y a beau temps que tout est à plusieurs vitesses: justice, santé,
salaires, emplois, sacrifices demandés, etc...

François de Durand 27/06/2013 14:17


François de Durand A vrai dire, le conditionnel est de trop! Il eut fallu utiliser le
présent!

Thierry M Carabin 27/06/2013 12:07


Thierry M Carabin Il est évident que le traitement infligé à un militant pacifique de
la Manif Pour Tous contraste étrangement avec le laxisme dont font preuve policiers et magistrats face aux casseurs, du Trocadéro ou de l'Opéra.
Manifestement, M Hollande préfère les cervelles
creuses.