Wikileaks et le 11 septembre, nouvelle info!

Publié le par AL de Bx

Les Etats-Unis recherchent activement trois Qataris soupçonnés d'avoir pris part aux attaques du 11 Septembre 2001 et passés inaperçus jusque là, révèle un télégramme diplomatique américain piraté par Wikileaks et publié mercredi dans le quotidien britannique The Telegraph.

 

http://philippeldl.files.wordpress.com/2010/08/11-septembre-2001.jpg

 

Dans ce câble daté de février 2010, un responsable américain au Qatar informe le Département de la sécurité intérieure à Washington que les trois ressortissants du Qatar sont soupçonnés d'avoir conduit des opérations de surveillance et de reconnaissance sur les sites frappés le 11 septembre à New York et Washington. Les trois hommes, qui ont quitté les Etats-Unis pour Londres la veille des attaques, avaient éveillé les soupçons du personnel d'un hôtel de Los Angeles où ils étaient descendus, en refusant aux femmes de ménage l'accès à leur chambre, dans laquelle le personnel avait remarqué au préalable "plusieurs uniformes semblables à ceux des pilotes" d'avion, selon ce câble.

 

Le groupe "a visité le World Trade Centre, la Statue de la Liberté, la Maison Blanche et plusieurs endroits en Virginie" quelques semaines avant les attaques, précise le télégramme, rédigé par le chef-adjoint de la mission diplomatique américaine à Doha, Mirembe Nantongo. Les trois hommes -- répondant aux noms de Meshal Alhajri, Fahad Abdulla et Ali Alfehaid-- avaient des billets pour un vol American Airlines reliant Los Angeles à Washington le 10 septembre, à bord d'un Boeing 757. Ils ne se sont pas présentés à ce vol et sont partis le même jour de Los Angeles pour Londres. Le lendemain, le Boeing 757 qu'ils devaient prendre s'écrasait sur le Pentagone, tuant 184 personnes. A Los Angeles, "le personnel de nettoyage de l'hôtel est devenu soupçonneux parce qu'il avait remarqué dans la chambre les uniformes de pilotes, plusieurs ordinateurs portables et plusieurs cartons destinées à des adresses en Syrie, à Jérusalem, en Afghanistan et en Jordanie". "Les hommes avaient (...) un téléphone portable relié par câble à un ordinateur" et "la chambre contenait aussi des listings de noms de pilotes, de compagnies aériennes, de numéros et d'horaires de vol imprimés sur ordinateur", indique encore le câble diplomatique. Une enquête ensuite du FBI a montré que les billets d'avion et la note d'hôtel des trois hommes avaient été payés par un "terroriste avéré". Un quatrième homme, Mohamed Al Mansoori, les a aidés durant leur séjour aux Etats-Unis, selon le câble. Mansoori, qui n'a jamais été officiellement impliqué dans l'attaque du 11 septembre, est soupçonné d'avoir "aidé des gens entrés aux Etats-Unis avant les attaques pour y faire de la reconnaissance (...) et d'autres formes de soutien" au commando qui conduisit l'attaque. Mansoori est sous enquête du FBI et a eu son visa annulé après la mise au jour de ces informations, mais "son nom n'a pas été mis sur liste noire" et il pourrait donc avoir quitté les Etats-Unis, selon le télégramme. Les noms des trois Qataris figuraient sur une liste piratée de 300 personnes que le FBI veut interroger en relation avec les attaques du 11 Septembre, qui ont fait plus de 3.000 morts. Le rapport officiel américain sur les attaques, publié en 2004, confirme qu'au moins deux des auteurs des attaques avaient effectué "un bref séjour à Los Angeles, sur lequel on sait peu de choses".


11 septembre : trois Qataris sont recherchés, révèle Wikileaks

Source, journal ou site Internet : Libération.fr
Date : 1er février 2011
Auteur : AFP

Publié dans International

Commenter cet article