USA: Le doublement des exportations c'est probable!! Relance?

Publié le par AL de Bx

 

Les États-Unis en bonne voie d’arriver à doubler le volume des exportations

Visiteurs au contrôle des services de l’immigration de Las Vegas (AP Images)

Des visiteurs font vérifier leur passeport après être arrivés à Las Vegas. Dans le cadre d'efforts faits pour accroître le volume des exportations, les États-Unis encouragent le tourisme, notamment des durées d’attente plus courtes d’obtention des visas.


Washington – Le président Obama déclare que l’économie américaine est en bonne voie de doubler le volume de ses exportations d’ici fin 2014, comparé à 2010, et il exhorte les législateurs américains à encourager les accords de libre échange, notamment le Partenariat Trans-Pacifique et le Partenariat Transatlantique de commerce et d’investissement, pour aider à soutenir la croissance.


Lors de son allocution à la réunion du Conseil présidentiel sur les exportations (President’s Export Council), tenue le 12 mars à la Maison-Blanche, le président Obama a dit : « nous sommes bien partis pour arriver à l’objectif très ambitieux que nous avons fixé il y a plusieurs années, qui est celui de doubler le volume des exportations ». Il a également ajouté que de nombreux emplois ayant récemment renforcé l’économie « ont été le fruit des exportations », et ceci dans un grand nombre de secteurs.


« La question est maintenant celle de savoir comment poursuivre sur cet élan », a-t-il déclaré. « Il faut en autre s’assurer de signer des accords commerciaux stables. »


Les législateurs ont ratifié des conventions commerciales avec Panama, la Colombie, ainsi qu’avec la République de Corée au cours des dernières années, et le Président a déclaré que son Administration « progresse très rapidement » dans le domaine des accords commerciaux de haut niveau, et notamment en ce qui concerne le Partenariat Trans-Pacifique (PTP).


« Le PTP établit désormais une certaine norme, garantissant que les échanges soient libres et équitables. Et pour ceux d’entre nous respectant des normes élevées en matière de main d’œuvre d’environnement, il est évident qu’être capables de fixer ces types de normes élevées dans la région du monde évoluant le plus rapidement et aussi la plus peuplée, pourra apporter d'énormes avantages et aider à dégager des milliards de dollars en échanges commerciaux ainsi qu’à créer des millions d’emplois », a-t-il expliqué.


En outre, les États-Unis s’efforcent d’élargir le commerce avec leur partenaire commercial le plus important, l’Union européenne (UE), grâce au Partenariat Transatlantique de commerce et d’investissement, qui vise à faire s’effondrer certains obstacles entre les deux, et à atténuer les disparités au niveau des démarches règlementaires, a-t-il ajouté.


M. Obama a déclaré que l’UE « attend encore plus que jamais de s’entendre sur des accords » car elle cherche un « mode de croissance », suite aux mesures d’austérité prises en raison de la récession économique, en l’absence d’un « moyen plus efficace de faire du commerce ».


Au cours de discussions avec les partenaires européens, il a dit : « nous avons pu atténuer certaines différences ».

« Du côté des douanes et de la règlementation, nous avons découvert des domaines dans lesquels nous pouvons trouver une adéquation sans nuire ni aux uns ni aux autres, mais en faisant en sorte que le commerce soit mieux établi entre les deux pays », a déclaré M. Obama.


La membre du Conseil et sénatrice démocrate Amy Klobuchar, du Minnesota, a indiqué qu'aux États-Unis, « l’évolution du soutien politique en matière de conventions commerciales équitables est énorme », et ceci grâce à leur potentiel de création de plus d’emplois.

« Cela stimule une forme de soutien pour le commerce bien plus fondamental, touchant réellement le pays dans son sens le plus profond. Je crois également que nous devons nous rappeler de cela si l’on veut illustrer un aspect positif pour l'économie, mais il permettra également de faire évoluer le niveau de soutien vis-à-vis de cette nouvelle économie internationale », a-t-elle ajouté.


TOURISME

Mme Klobuchar a également déclaré que le tourisme a progressé, dont une augmentation de 50 % du tourisme provenant de la Chine. Elle a noté que de nombreux touristes asiatiques visitent le Mall of America, se trouvant dans son État.

Le Président a déclaré que les revenus dégagés du tourisme comptent en tant qu'une exportation américaine, et que les États-Unis ont pu faire en sorte que les services de délivrance des visas soient plus rapides, afin d'encourager les voyageurs.


« Nous avons pu nous assurer d’inciter énergiquement les visiteurs à venir ici, ainsi que de promouvoir les États-Unis en tant que destination touristique », a-t-il dit. Nous pouvons ainsi citer le Brésil où « nous avons réussi à faire chuter radicalement la durée d’obtention des visas ».

« Ainsi, nous avons été témoins d’un développement incroyable du tourisme sud-américain vers les États-Unis, et ceci grâce à certaines mesures que nous avons prises », a-t-il déclaré, et les Brésiliens comptent désormais parmi l’un des plus grands nombres de visiteurs en Floride.


Le Président a dit que les petites et moyennes entreprises doivent également bénéficier du développement des échanges commerciaux. Il y a de la place pour ce type d’entreprises, a déclaré M. Obama, et cela non seulement dans le cadre de l'approvisionnement des grandes entreprises, mais également sur le marché des échanges internationaux grâce aux exportations directes.


Les États-Unis doivent également préparer leur infrastructure afin de réagir face au changement climatique mondial, en gérant leurs voies navigables intérieures, notamment le Mississippi, où le niveau de l'eau baisse, a noté M Obama.


« Que nous puissions ou non continuer d’utiliser des barges pour transporter de nombreux produits hors du centre américain, à destination des ports du monde entier, dépendra de nos infrastructures », a-t-il souligné.


Pour arriver à atteindre leurs objectifs d’exportations et de commerce, les États-Unis devront continuer de « fabriquer de très bons produits et de prester de très bons services », a déclaré le Président au Conseil, et nous devrons embaucher « une main d’œuvre très compétente ».


source: us embassy

 

Les États-Unis en bonne voie d’arriver à doubler le volume des exportations

Par Stephen Kaufman

Publié dans International

Commenter cet article