Liber'AL News #7 - AL-MLG-PLD....

Publié le par AL de Bx

Liber'AL

Libre Alliance Libérale

News AL / ML-G/ PLD

sur

L&L

  Liber'AL est un condensé d'actualités internes au sein des mouvements libéraux existants, hors TT

  "Osons la Liberté, favorisons ensemble nos échanges"

 

  N'ayez pas peur de chercher les liens en gris clair et cliquez dessus svp,

 

 

 

    Alternative libérale plaide en faveur de l’épargne personnelle

 

Signez la pétition

  http://www.mesopinions.com/Retraites---pour-le-passage-a-l-epargne-personnelle-maintenant-petition-petitions-0ca07d07d13b46b288ac58a9b6e9d3e0.html

 

Assemblée générale extraordinaire

sur l'avenir d'AL

 
 
 Chers adhérents 2010 et 2009,

 J'ai le plaisir de vous convoquer à une assemblée générale extraordinaire:

 

le dimanche 7 novembre 2010
de 14h00 à 19h00
à notre siège
94, bd Flandrin 75116 Paris

 

 
L'objet de cette AGE sera de décider si vous donner ou non mandat à notre Bureau de négocier un contrat d'association entre Alternative Libérale et le Nouveau Centre dans le cadre statutaire que ce dernier a récemment mis en place.
 
Ce cadre est celui d'une personne morale associée disposant de représentants, sans droit de vote, dans les organes décisionnels nationaux du Nouveau Centre (Congrès, Conseil National et Bureau Politique) ainsi que dans ses instances d&eacu te;partementales (cf. dispositions statutaires du NC relatives aux personnes morales associées : http://intranet.alternative-liberale.fr/dossier.php?gid=1).
 
Notre Conseil National s'est réuni, ce jour, afin de donner son avis sur ce cadre statutaire. Cet avis motivé sera mis à votre disposition sur l'Intranet dès publication du relevé de décisions par le secrétaire de séance.
 
Un fil de discussion dédié sur le forum de l'Intranet est d'ores et déjà actif. Je vous invite donc à le consulter et &agrav e; vous y exprimer.
 
Enfin, comme vous pourrez le constater dans l'ordre du jour ci-joint, une large plage horaire (14h30-17h00) sera consacrée au débat en amont du vote (17h00-18h00) le jour de l'AGE.
 
Au regard de l'importance de ce vote pour l'avenir de notre mouvement, nous demandons à chacun de participer physiquement au vote ou de donner mandat à un adhérent de confiance. Vous trouverez à cette fin le formulaire de vote par procuration en pièce jointe.
 
Néanmoins, seuls les adhérents à jour de cotisation le jour de l'AGE auront la possibilité de participer au vote. Po ur ceux d'entre vous qui n'aurez pas encore renouvelé ! leur cotisation en 2010, je vous invite à le faire dès à présent sur notre interface de paiement sécurisée (http://www.alternative-liberale.fr/index.php/index.php/mon-compte.html).
 
Dans l'attente de vous revoir et d'échanger avec vous sur ce sujet crucial.
 
Très cordialement,

 
Louis-Marie Bachelot
Président d'Alternative Libérale

 

Le débat sur l’intérêt et la légitimité ou non 

de s’associer avec le Nouveau
Centre est

d’ores et déjà lancé sur l’Intranet.


Je vous invite à vous joindre à eux pour qu’il n’y aucune frustration d’une part

comme de l’autre sur la réalité des échanges et des décisions qui découleront du

vote.

Vous retrouverez le fil de discussion sur le lien ci-dessous pour les aélien(e)s:

http://intranet.alternative-liberale.fr/forum.php?gid=1&id=300





Que chacun médite sur les quelques lignes ci-jointes : 700 congressistes

libéraux représentant l'Europe toute entière! Aucun parti français.

Ces 3 jours m'ont convaincue que seul le MODEM n'aurait pas été à sa

place, contrairement au NC (si je me souviens des débats de leur congrès de

Tours) , au PLD et bien sûr à AL que j'ai eu le plaisir de représenter. Comment

faire vivre le libéralisme à la française? les autres partis européens ont eux

aussi des composantes multiples.



Les Libéraux allemands ont des convictions très proches de celles d'AL : je

serai le dimanche 24 à Berlin pour participer à une journée de travail "interne"

au FDP, réunissant les présidents de circonscriptions. Le Conseil National d'AL

aura d'ici-là, le 23 octobre, arrêté une position sur le rapprochement avec le

NC.



Bonne réflexion à tous!

Très cordialement



Nelly GUET

Première Conseillère d'Alternative Libérale

http://www.freewebs.com/alphaliberalparty/eldr%20poster.jpg

Les défis du changement démographique

Nelly GUET

Nelly GUET

Permettez moi d’apporter un éclairage européen à ce qui - une fois de plus  - ressemble à un psychodrame à la française réduisant à sa plus simple expression : «  la retraite » ce que d’autres ont ici à Helsinki intitulé «les défis du changement démographique », thème du congrès de l’ELDR, choisi par les organisateurs finlandais.

C’est en présence du premier Ministre, Madame Mari KIVINIEMI, présidente de l’un des deux partis libéraux finlandais, que la plupart des travaux ont été menés. Madame KIVINIEMI revenait juste de France où elle avait pu s’entretenir la veille avec le Président Sarkozy et tenté- nous confiera t’elle  - de le convaincre du bien-fondé des idées libérales.

Dans la notion de défi, il y a tout d’abord un aspect positif qui semble échapper au débat français. L’allongement de l’espérance de vie n’est-elle pas une des plus grandes victoires du 20ème siècle ? Ne sommes nous pas ravis de voir nos parents à plus de 80 ans, en bonne santé, alors que leurs propres parents ont souvent  disparu dans la fleur de l’âge ? Ne sommes nous pas ravis de savoir  que nos petits enfants ont une espérance de vie qui approche 100 ans, que nous-mêmes nous pouvons espérer une vie plus longue, active et autonome ? 

Eh bien, oui, il y a un prix à payer, une contrepartie, il est inutile de revenir en arrière et de comparer avec le passé, d’identifier ce changement à un fléau menaçant , une dernière calamité, après la crise, de faire redouter à tant de jeunes l’âge de la  retraite, de les interviewer  inlassablement  sur TF1 et l’A2 pour mieux entendre leur anxiété !

Comment pourrait-il en être autrement ? Au même moment, dans un article du Monde, on peut lire le constat d’un professeur  de l’INSEAD sur le système éducatif français : excellent  dans  un domaine précis, la capacité à faire perdre  confiance aux élèves !

A Helsinki, où sont  réunis du 13 au 15 octobre  550 congressistes provenant de tous les pays européens comptant un parti libéral, le champ de vision est  tout autre.

La conférence introductive de  Jack Goldstone, professeur à la George Mason School of Public Policy, USA,  permet de sortir du cadre,  de saisir quels sont les atouts spécifiques de l’Europe, comparée aux Etats Unis, de bien cerner l’enjeu : comment  appréhender la situation que nous laisserons aux générations futures ?

La réponse est optimiste à condition de conduire des politiques capables d’anticiper sur :

  • la baisse de productivité liée au départ progressif des générations du baby boom
  • le système de santé décalé par rapport aux besoins en soins de fin de vie
  • les régimes de pension

D’ores et déjà la Finlande et l’Italie sont les premières concernées par le « réajustement » de la composition de la population active.

Les réponses élaborées par les  Libéraux tiennent dans un document de 4 pages, qui a reçu 107 amendements de la part des partis membres.  Le travail sur les résolutions a donné lieu à 3 heures de débat passionné et passionnant, dénué d’agressivité : un bel exemple de démocratie vivante… et d’efficacité!

Quelques exigences fondamentales ont été formulées :

1.    la libre circulation des personnes

2.    une économie de la connaissance

3.    un marché unique performant

4.    une  participation au travail accrue pour tous les ressortissants de chaque pays

Sauf à vouloir menacer la compétition économique, la productivité du pays, il est impossible de ne pas suivre les propositions du sommet européen de Barcelone :

  • relever l’âge moyen de départ à la retraite.
  • reconnaître les besoins en chefs d’entreprise et donc surmonter les facteurs qui découragent les femmes.
  • ne pas compter exclusivement sur les dépenses de l’Etat pour financer les revenus des retraites.
  • à la suite de la crise qui a déjà privé les pays européens de main d’oeuvre qualifiée, l’emploi de personnes âgées a un effet positif sur l’économie dans la mesure où elles dépensent et restent des consommateurs actifs, ce qui a pour effet de créer de la demande et des emplois
  • abolition de l’âge de départ obligatoire à la retraitecar les personnes âgées ne sont pas un groupe collectif. La liberté individuelle de travail existe si les capacités répondent aux attentes des employeurs.
  • allongement de la vie professionnelleconstituant un complément de revenu de retraite
  • «blue card» administrée par chaque pays de l’UE: migration mesurée liée à des programmes d’intégrationgrâce à un apprentissage linguistique, culturel, éducationnel, permettant l’octroi de droits et le respect des devoirs. Prévoir un cadre européen pour le délai d’attente avant l’obtention de prestations sociales pour les migrants en âge de travailler.
  • Développer les programmes de mobilité pour étudiants afin d’assurer également des flux migratoires vers les pays membres de l’UE.
  • Faire admettre que les gens actifs ont souvent une bonne santé due à la sensation de bien-être engendrée par l’activité professionnelle.

En conclusion :

Contrairement aux solutions proposées par certains partis non libéraux consistant à utiliser la retraite anticipée comme une réponse à court terme au chômage, les partis libéraux européens réunis à Helsinki considèrent que chaque individu doit avoir le droit de déterminer lui-même la manière dont il veut vivre, qu’il soit jeune et en quête de possibilités d’éducation et de travail,  qu’il soit âgé et souhaite conserver son emploi en tant que membre actif de la société. Les Libéraux appellent à des initiatives qui promeuvent les liens intergénérationnels et les contributions des personnes âgées et des jeunes au profit de toutes les générations.

Helsinki, dimanche 17 octobre 2010

Nelly GUET

Première Conseillère d’Alternative Libérale



-----

ALTERNATIVE LIBERALE et le NOUVEAU CENTRE

ALLIANCE et INDEPENDANCE

-

http://img40.imageshack.us/img40/4228/logoalternativelibrale.jpghttp://mathieusoliveres.midiblogs.com/media/01/01/1400109210.jpg

Association avec le Nouveau Centre, donnons-nous les moyens de mettre en oeuvre nos idées !

Chers adhérents, Chers sympathisants,
Le Nouveau Centre vient d'adopter, à l'occasion de la réunion de son Conseil National du 9 octobre, de nouvelles dispositions statutaires ouvrant la possibilité à des personnes morales, parti politique ou non, de s'associer à lui.
Le Bureau d'Alternative Libérale et moi-même considérons que le cadre juridique adéquat existe désormais pour formaliser et concrétiser le rapprochement avec le Nouveau Centre, initié au mois de juin dernier.

Ce statut garantit en effet une représentation dans les organes décisionnels nationaux et les instances départementales du Nouveau Centre tout en préservant la totale souveraineté juridique et l'indépendance programmatique et de communication de la personne morale associée. Il correspond ainsi parfaitement à nos attentes et exigences.

Ce statut constitue, par ailleurs, l'outil juridique idéal pour permettre au Nouveau Centre de mener à bien son projet de rassemblement de la famille centriste libérale et démocrate auquel nous aspirons également.
Et notre ambition est qu'Alternative Libérale soit la composante authentiquement libérale de ce rassemblement dont la vocation est de devenir une force politique crédible électoralement et qui soit susceptible de participer ou de diriger des exécutifs locaux et nationaux.

Tout en continuant à porter avec ténacité ses valeurs et ses propositions, Alternative Libérale doit désormais se donner les moyens de les mettre en oeuvre.

C'est pourquoi, nous avons décidé de solliciter à nouveau le Conseil National d'Alternative Libérale afin, qu'après son avis positif de juillet sur l'intérêt politique d'un rapprochement avec le Nouveau Centre, il nous donne à présent, lors de sa réunion du 23 octobre prochain, son avis sur le cadre de ce rapprochement.

A la suite de cet avis, je convoquerai une assemblée générale extraordinaire (AGE) afin que les adhérents décident de nous donner mandat ou non de conclure un contrat d'association avec le Nouveau Centre.

Pour que chaque adhérent puisse prendre sa décision en toute connaissance de cause, les dispositions statutaires relatives aux personnes morales associées figurant dans les statuts du Nouveau Centre ainsi que l'avis motivé du Conseil National seront mis en ligne sur notre Intranet.
Une section du Forum de discussion sera également spécialement ouverte sur l'Intranet pour permettre à chacun de s'exprimer dans le mois qui séparera la réunion du Conseil National de l'assemblée générale extraordinaire.

Bien évidemment, seuls les adhérents 2009 ayant renouvelés leurs cotisations avant la date de l'AGE et les nouveaux adhérents 2010 ou anciens adhérents ayant pris ou repris leur adhésion avant la date de la convocation de l'AGE pourront prendre part au vote, comme le stipule nos statuts.

Si vous voulez avoir votre mot à dire dans ce choix crucial pour l'avenir de votre mouvement, adhérez ou ré-adhérez dès maintenant.

Ne laissez personne décider à votre place.

Librement,

 

Par ailleurs, je vous informe que les prochaines conventions thématiques du Nouveau Centre auront lieu :

Le lundi 15 novembre sur l'équilibre des chances

Le jeudi 16 décembre sur la santé

 

 Pour info:

vous devez vous inscrire par téléphone : 01 74 03 18 26 ou par courriel : evenementiel@nouveaucentre.fr

Merci de vous signaler comme d'Alternative Liberale

  Nouveau Centre

http://mathieusoliveres.midiblogs.com/media/01/01/1400109210.jpg 

-----



ELECTIONS :




Cantonales 20 et 27 mars 2011 et Sénatoriales 2011 : prendre

contact chez AL
: elections@alternative-liberale.fr


 
Réseau LHC
 

Cliquez l'image et lire la lettre LHC d'octobre

 

------------------------------------------


 

 

La gauche libérale existe et veut désormais donner de la voix. C’est la raison d’être d’une nouvelle organisation, le Mouvement des Libéraux de Gauche (MLG). Son objectif : favoriser l’émergence d’une gauche nouvelle en France, individualiste et émancipatrice, et présenter des candidats aux élections législatives de 2012.

 

La table ouverte du MLG Paris, c'est chaque mercredi soir à L'Assassin Bar Restaurant (M°Couronnes). Rendez-vous pour l'apéro à partir de 19h30 !

 

Découvrir un blog du ML-G:

La création du Mouvement des Libéraux de Gauche (MLG) m'a rappelée une phrase prononcée par Jean François Revel (libéral de gauche lui aussi) qui dit: "La première condition pour être de gauche c’est de respecter la vérité."

Cette phrase me semble essentielle, et m'a inspiré les reflexions suivantes: "De la liberté de ...vivre dans la vérité (ou pourquoi le libéralisme n’a rien à voir avec le laisser faire)".

Le blog de Bruno Levy: 

librepropos

voir son dernier article :

De la liberté de vivre dans la vérité (ou pourquoi le libéralisme n’a rien à voir avec le laisser faire)

cliquez le lien

 

A découvrir : Tête de Quenelle !

avec : La planification capitaliste contre le libéralisme

 

 

Le site du MLG : http://www.libgauche.fr/    
Le Train de Vie : http://www.letraindevie.fr/

 

Les posts du ML-G:

 

 

----------------------------------------

 

Parti Libéral Démocrate,  

 

Nos valeurs sont celles du libéralisme qui puise ses racines dans la civilisation occidentale et plus particulièrement dans la pensée des grands philosophes des Lumières et de leurs successeurs.

Elles se résument en quelques principes simples.

La liberté individuelle, La propriété privée, L’économie de marché, La solidarité, Un Etat limité,

Retraites

 

- Le PLD, lance une nouvelle campagne : exigeons la retraite par capitalisation

 

 

 

Réunion de la Fédération francilienne du PLD

Vous voulez en savoir plus sur le Parti Libéral Démocrate, sur ses actions à venir?
Vous souhaitez vous impliquer pour les prochaines cantonales?
Vous êtes simplement curieux ?

Ce rendez-vous est pour vous.

 
mardi 2 novembre · 19:00 - 21:00

Lieu Café du Pont Neuf
14 quai du Louvre

  Le PLD et le Nouveau Centre aux US

Parti Libéral Démocrate



Le Parti Libéral Démocrate félicite son vice-président Philippe Manteau

pour le score de sa liste à l'élection de l'Assemblée des Français de

l'Etranger le 24 octobre. La liste du PLD-NC a récolté 20 % des

suffrages exprimés dans la circonscription (côte Est des Etats-Unis),

prenant des voix à l'UMP depuis le dernier scrutin en 2008, marquant une

progression de 50 % par apport à son score de 2008. La liste a un élu,

et a frôlé l'obtention d'un second siège. Issus d'une nouvelle

génération engagée et porteurs d'idées neuves, les candidats du Parti

Libéral Démocrate ont tous les atouts pour remettre un jour en question

l'hégémonie des grands partis en place.



Lors des législatives de 2012, les Français résidant en Amérique du Nord

devront pour la première fois élire un représentant à l'Assemblée

Nationale. A 18 mois de ce scrutin, Philippe Manteau se positionne comme

candidat incontournable.

 

---------

Devons-nous tolérer le chantage syndical ?

Publié le 20/10/2010

C'est en pleine crise économique que le monde syndical a choisi d'engager le rapport de force avec le gouvernement. L'allongement modeste de la durée de cotisation décidé par les représentants élus des Français ne constitue pourtant pas une réforme profonde de notre système de retraite. Sur ce plan, le Parti Libéral Démocrate souhaite aller plus loin avec l'introduction de la capitalisation, plus juste et plus performante. En fait, le gouvernement procède à un simple ajustement de bon sens, d'ailleurs soutenu par des personnalités à gauche. Mais une fois de plus, l'extrême gauche s'est emparée de ce débat pour prendre les Français en otage : salariés gênés pour aller au travail, écoles perturbées et services publics instables.


Poussés dans la rue par une branche irresponsable de la gauche, parfois par des enseignants complices, nos jeunes se comportent comme des sauvages et se retrouvent eux-mêmes en danger. Le plus souvent, les forces de l'ordre n'interviennent pas lorsque les établissements scolaires sont bloqués, même si ces barricades de fortune interdisent leur accès aux pompiers en cas d'incendie.  Déjà, des petites entreprises fragilisées par la crise subissent l'impact supplémentaire de ces blocages politiques. "Politiques", car derrière le front syndical se cache une idéologie antidémocratique et anticapitaliste. La démocratie ne se fait pas dans la rue. Le capitalisme ne peut continuer à subir un tel niveau de charges sociales, de taxes et de carcans sans décliner. Refuser la moindre réforme et prendre les Français en otage, c'est accepter de faire décliner notre qualité de vie et nos libertés à tous.

 

 

 

 

Le Parti Libéral Démocrate au rendez-vous des cantonales sur FB

 

Transports, logement, formation, gouvernance, politique urbaine, fiscale, sociale et environnementale, sécurité publique, ... les sujets concernant la politique des Conseils Généraux ne manquent pas pour ceux qui souhaitent les aborder d'un point de vue libéral!
Ce groupe est fait pour que chacun en débatte, propose, et, mieux encore, milite afin de mettre en œuvre une politique libérale dans son département

 

 La vidéo de Liber'AL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Communiqué de presse

Commenter cet article

aldebx 28/10/2010 21:43



Alain Genestine


Je comprend ta position Cyril, mais il faut agir.....Personne ne veut répondre à ta question, possible puisque en débat interne, pour ma part je suis libertarien anacarp "panarchiste", ma
réponse tu l'as. Par ailleurs il faut être ouvert à plus, le libéralisme est plus compliqué qu'il n'y parait, même pour de nombreux libéraux, à la vue des
différentes mouvances en son sein. Politiquement et stratégiquement personne n'a la science infuse, et vue les scissions les différentes chapelles, et tous les libéraux isolés, n'aident en rien
notre position en ces jours au centre droit, niveau préfecture du mieux par rapport au passé, ou notre positionnement fut la droite de la droite pour ne pas dire l'extreme droite. personnellement
et pour beaucoup chez AL, c'est de se battre vis à vis des institutions pour être considéré comme libéraux, comme récemment les écologistes le sont. Et si nous étions plus nombreux rassemblés,
tout cela ne se poserait pas. Si nous devons être élus, ce sera par nos idées et non pour les égos des uns ou des autres , voire de mouvement phagocytant des petits en leur sein...



Cyril Divoul 28/10/2010 21:27



Cyril Divoul


L'intranet, je n'y ai pas accès, je suis AL depuis longtemps mais je ne suis plus membre... mais le fait de ne pas être membre doit il interdire de donner son avis?
En 2007 avec quelques amis libéraux ici à Bruxelles, nous comptions lancer une antenne AL... Puis présidentielles et là, ralliement à Bayrou et hop partis tous les
libéraux qui croyaient en un parti libre et indépendant...
3 ans plus tard, pas beaucoup de changement si ce n'est que Bayrou est remplacé par Morin... Je ne suis pas un fan de Bayrou mais contrairement à son ex lieutenant il est parti seul et est
indépendant ou presque...
Alors puisque personne ne souhaite répondre à cette question pourtant simple: qu'ont à y gagner les libéraux, je vous souhaite bonne chance...



aldebx 28/10/2010 21:18



Alain Genestine viens en débattre sur l'intranet, si tu es aélien du reste?



Cyril Divoul 28/10/2010 21:17



Cyril Divoul ‎:-) oui enfin je voulais pas jouer sur les mots! Je comprends pas c'est tout mais
apparemment, aborder le sujet c'est facile, y répondre plus compliqué...



aldebx 28/10/2010 21:14



Alain Genestine qui parle d'association ici, pas moi et il faut pas compter sur moi