Les énergies alternatives, parlons en!!!

Publié le par AL de Bx

Les politiciens de divers pays, effrayés par l’accident à la centrale nucléaire japonaise, ont annoncé le refus catégorique de recourir plus longtemps à l’énergie nucléaire. Toute la machine de propagande s’est tournée vers les énergies alternatives. Et les gens y ont cru.

 

 

photo

 

Mais qu'en est-il de l'aptitude à la réflexion? Les sources d’énergie alternatives sont une bonne chose, mais instable. Prenons le cas de l'énergie éolienne: si le vent souffle, il y a de la lumière, si le vent de souffle pas, vous pouvez allumer les bougies et mettre les denrées moisies que contenait le réfrigérateur à la poubelle. L’énergie marémotrice est plus stable que le vent, mais combien de centrales marémotrices faut-il pour alimenter ne serait-ce qu'une ville moyenne? Sans parler des biocarburants, qui génèrent un véritable pillage des ressources du sol, de même qu'une déforestation catastrophique, pointée du doigt par l’organisation Greenpeace, qu’il est pourtant difficile de qualifier d'opposant au développement des énergies renouvelables. Faut-il préciser que l’épuisement du sol est susceptible de conduire littéralement l'humanité à la famine? Bien sûr, pour supprimer les effets négatifs des énergies alternatives, il est prévu d’augmenter la production d’énergie fossile, gaz et charbon principalement. Et, par conséquent, augmenter considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Bien sûr, tous ces aspects, ainsi que d’autres facteurs négatifs découlant des énergies alternatives, ne signifie pas que la nécessité de leur développement n'est plus à l'ordre du jour.


Ces sources d'énergie sont indispensables et leur développement en Russie et trop faible. Mais les sources d’énergies renouvelables, sous leur forme actuelle, ne sont pas la panacée contre les centrales nucléaires. Le problème du développement des sources d'énergies renouvelables pourrait être entièrement résolu à la seule condition que d'importants systèmes de stockage de l'énergie produite voient le jour. Et pour l’instant, on n'évoque de telles technologies que dans une perspective de très long terme. On attend également l’achèvement du projet du réacteur à fusion thermonucléaire expérimental ITER.

 

Mais il s’agit une fois de plus de nucléaire civil.
Ne laissez personne jouer avec vos phobies. Pensez de manière autonome.

 

Les énergies alternatives : un idéal qui ne fonctionne pas
Source, journal ou site Internet : RIA novosti
Date : 22 juillet 2011
Auteur : Andréï Raznitchenko

Publié dans Ecologie-Environnement

Commenter cet article

Daniel Thureau 11/08/2011 11:03



Daniel Thureau L'intox consiste à dire parce qu'un type d'énergie existe on ne peut plus s'en passer,
si elle n'avait pas existé, il aurait bien fallut qu'on trouve autre chose et nous aurions trouvé cette autre chose, l'énergie Nucléaire c'est un boulet, un boulet matériel hyper dangereux et un
boulet financier, c'est un frein, un obstacle à notre intelligence, à notre imagination, à notre créativité.....



Daniel Thureau 01/08/2011 09:08



Daniel Thureau


En tant que citoyen Français et surtout Européen je me pose déjà la question de savoir ou en est exactement notre doctrine de dissuasion aujourd'hui...A l'origine, cette doctrine est lié à
la sanctuarisation de notre territoire, alors que nous sommes intégré à l'Europe, quel peut être aujourd'hui le sens de cette sanctuarisation sachant que, sous
Chirac il me semble, cette doctrine a déjà évolué, on a admis une riposte graduée en équipant notre armée de missiles tactiques à Ogives Nucléaires, d'autre part, les missiles de croisière qui
peuvent aussi équiper nos Mirages 2000 et Rafales, infléchissent également cette stratégie de dissuasion "pure et dure"....Notre réintégration dans l'OTAN vient aussi brouiller les cartes, je
conçoins difficilement que pour l'utilisation de cette force, on puisse faire cavalier seul....Pour moi la logique voudrait que nos forces Nucléaires soient intégrées dans le commandement d'une
armée Européenne....



aldebx 01/08/2011 00:01



Alain Genestine Merci pour vos commentaires...question Défense nat + Europe que faites vous de la dissuasion
nucléaire?



Daniel Thureau 31/07/2011 23:59



Daniel Thureau Oui, j'entends bien mais c'est quand même une situation complexe, car les marchés sont
aussi et principalement d'ailleurs, le moteur de l'économie, c'est un peu aussi l'histoire de "qui de l'oeuf ou de la poule"...:)... Et entre le combat de ces deux titans, l'état et le Marché, il
y a les peuples et au bout de la chaîne l'individu....



Antoine Lagneau 31/07/2011 23:57



Antoine Lagneau si bien sur. mais comme la confiance est le moteur de l'économie et de la finance, et
qu'aujourd'hui, cette confiance est nulle sur les marché, on est belle et bien dans une crise grave.

elle pourrait finir aussi vite qu'elle à commencé, quand les états donneront de puissant gage de confiance... mais la montagne de dette fait que ce n'est point chose aisée... ils y arriveront,
assurément. mais quand ?