Le système solaire serait-il unique, pas vraiment ?

Publié le par AL de Bx

Plus les astronomes découvrent des systèmes planétaires dans notre galaxie, la Voie lactée, plus ils s'interrogent sur le statut du nôtre : le Soleil, avec ses huit planètes sagement distribuées, semble être l'exception plutôt que la règle dans le monde des étoiles.

Quand les astronomes découvriront-ils un système planétaire ressemblant au nôtre ? Illustration ESO.

 

Depuis une quinzaine d'années, les astronomes découvrent d'autres systèmes planétaires, autour d'autres étoiles que le Soleil. A ce jour, plus de 800 planètes ont été officiellement découvertes, et environ 2.000 autres attendent une confirmation de leur existence. Statistiquement, enfin, les astronomes estiment désormais à environ 1.000 milliards le nombre de planètes existant dans notre seule galaxie, la Voie lactée...


Avant la première découverte d'une exoplanète, ou planète extrasolaire, les scientifiques n'avaient qu'un seul échantillon de système planétaire à étudier : le nôtre. Et celui-ci leur paraissait parfaitement "naturel", avec ses quatre planètes rocheuses blotties auprès du Soleil, et ses quatre planètes géantes situées plus loin. Mercure, Vénus, la Terre et Mars, petites et rocheuses, parce que les éléments légers qui les constituaient à l'origine avaient été soufflés par le vent solaire. Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune, légères et glacées, parce qu'aux confins du système solaire, les éléments volatils peuvent perdurer dans le froid sidéral de l'espace profond...


Les spécialistes s'attendaient donc à trouver ailleurs d'autres systèmes solaires peu ou prou semblables au nôtre. Aujourd'hui, fascinés et perplexes, ils découvrent au contraire que le système solaire n'est absolument pas commun, mais, au contraire, plutôt rare, voire rarissime !


Tous les systèmes découverts à ce jour ne ressemblent en rien au nôtre, avec leurs planètes serrées les unes contre les autres près de leur étoile, ou circulant sur des orbites non pas rondes mais elliptiques ! Quant à leurs étoiles. Les planètes semblent se former naturellement autour de toutes sortes d'étoiles, des naines aux géantes, mais c'est surtout autour des naines rouges qu'elles semblent se plaire. Les naines rouges, des étoiles mille fois plus pâles que le Soleil.


Enfin, les planètes découvertes ne ressemblent pas non plus à celles du système solaire : planètes géantes et brûlantes comme des étoiles, "super Terre " aux propriétés exotiques, bref, rien, à ce jour, qui ressemble à la Terre ou à Jupiter. Avec les observations qui s'accumulent, nous devrions connaître environ 10.000 exoplanètes dans 10 ans. Il sera alors possible, peut-être, de savoir si le système solaire est un système rare, voire rarissime, dans la Galaxie, ou si d'innombrables systèmes comme le nôtre existent ailleurs...

 

Source:

Commenter cet article

François de Durand 16/03/2013 15:08


François de Durand Il fallait une sacrée prétention pour croire que nous étions les seuls dans l'univers alors que nous ne
savons que fort peu de choses sur celui-ci et bien d'autres choses...