Le salaire des français, public/privé, gde entrep./PME? Quelques chiffres...

Publié le par AL de Bx

Vaut-il mieux travailler dans le public ou dans le privé? Dans une grande entreprise ou une PME? Quel secteur rémunère le mieux? Les réponses tirées de l'édition 2013 de l'étude "Emploi et salaires" de l'Insee, publiée ce mercredi 6 mars.

 

 

+0,2%: c'est la progression du salaire mensuel par tête (qui prend en compte l'ensemble des rémunérations perçues par les salariés, notamment les primes, l'intéressement et la rémunération des heures supplémentaires) en 2012, dans le privé. En 2011, le SMPT avait progressé de 0,4%. Dans le public, le salaire moyen par tête s'est replié de 0,3% en 2011.


20.720 euros: c'est le salaire annuel médian en équivalent temps plein d'un actif français en 2010, soit 1726 euros par mois. Ce la veut dire que la moitié des salariés français gagne plus, la moitié gagne moins. Si l'on intègre les personnes travaillant à temps partiel ou travaillant moins de 12 mois par an, cette médiane tombe à 17.500 euros, soit 1458 euros en moyenne par mois.


25.020 euros: c'est le salaire net annuel moyen en 2010 d'un salarié du privé travaillant à temps plein, soit 2085 euros nets par mois, en hausse de 0,5% sur un an (contre +1,1% en 2009). Ce salaire varie de 18.080 euros pour un employé à 47.550 euros pour un cadre.


9.430 euros: c'est la différence de salaire entre un salarié d'une TP et un salarié d'une grande entreprise. En 2010, le salaire annuel net moyen était de 20.190 euros dans TPE, 24.130 euros dans les PME, 27.080 euros dans les ETI et 29.620 euros dans les grands groupes. Ce fort écart s'explique par la structure des emplois: les grandes entreprises emploient plus de cadres, mais aussi et surtout parce que le salaire augmente clairement avec la taille de l'entreprise. Ainsi, un cadre d'un grand groupe gagne en moyenne 50.000 euros par an, contre 37.300 euros pour un cadre de TPE.


5.900 euros: c'est le revenu salarial annuel net moyen des salariés employés par des particuliers. Près de 1,7 millions de personnes ont travaillé pour des ménages en 2010, la plupart (1,35 million) au domicile des employeurs (garde d'enfants, ménages, aides à domicile, etc.). Ce sont majoritairement des femmes (89%) âgées de plus de 50 ans (40%). La moitié des salariés de particuliers employeurs a gagné moins de 4.000 euros l'an en 2010. Il existe des écarts importants de rémunérations entre les femmes de ménages (3.860 euros e moyenne par an) et les assistantes maternelles (10.060 euros).


35.230 euros: c'est le salaire annuel net moyen en 2010 dans le secteur des services mixtes, qui regroupe à la fois les services aux entreprises et aux particuliers. C'est 41% de plus que le salaire moyen dans le privé. Ce secteur emploie 1,8 million de personnes, dont 47% dans la finance et l'assurance. La proportion de cadres dans ce secteur est de 44% contre 18% en moyenne tous secteurs confondus. Le deuxième secteur qui rémunère le mieux est l'industrie (26.650 euros net annuels en moyenne). Le secteur le moins rémunérateur est le commerce (22.800 euros), en raison d'un plus fort recours aux temps partiels féminins.


29.110 euros: c'est le salaire annuel net moyen d'un fonctionnaire de l'Etat en 2010, en hausse de 0,7% sur un an. Le salaire des fonctionnaires de catégorie A (équivalent des cadres dans le privé), soit 56% des effectifs de l'Etat, est supérieur de 47% aux agents de catégorie C (équivalent des ouvriers 30% des effectifs). Les fonctionnaires de l'Etat sont beaucoup mieux lotis que leurs collègues de la fonction publique territoriale, où le salaire annuel net moyen s'élève à 21.550 euros, et que les agents de la fonction publique hospitalière (26.200 euros net par an en moyenne).


34.920 euros: c'est le salaire annuel net moyen des non salariés, hors agriculteurs et auto-entrepreneurs. C'st toutefois dans cette catégorie que les disparités de salaires sont les plus fortes: le salaire médian est de 20.150 euros par an. 11% des non salariés ont en effet un revenu d'activité nul, parce qu'ils n'ont pas dégagé de bénéfice ou parce qu'ils se rémunèrent sous forme de dividende. A l'opposé, 10% des non salariés dégagent un revenu annuel supérieur à 80.430 euros par an. Les activités les plus rémunératrices sont les professions juridiques (plus de 100.000 euros annuels) et les pharmaciens (plus de 90.000 euros); les moins rémunératrices sont les arts et spectacles, la coiffure et les taxis (moins de 17.000 euros annuels).


4.080 euros: c'est le revenu d'activité annuel moyen des auto-entrepreneurs actifs, au nombre de 340.000 fin 2010 (c'est deux fois plus qu'en 2009).


20%: c'est l'écart de salaire entre les hommes et les femmes dans le privé en 2010. Dans le public, cet écart se réduit à 13%. Le salaire net annuel moyen d'une femme dans le privé était de 21.833 euros en 2010, contre 27.235 euros pour les hommes. Dans le public, le salaire annuel d'une femme était de 24.166 euros contre 27.812 euros pour un homme. Cette situation est due pour partie à la structure des emplois, les femmes étant moins nombreuses à être cadre. Mais même au sein de chaque catégorie socioprofessionnelle, un écart persiste: le salaire des femmes cadres est inférieur de 23% à celui des hommes cadres dans le privé et de 17% dans le public.


 

Source: L'Expansion 10 chiffres sur les salaires des Français

 Par Emilie Lévêque

 


Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article