Le poème de Gérard DEPARDIEU au 1er sinistre, ce HAyrault !

Publié le par AL de Bx

Monsieur,

 

Download.jpg

 
Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,
Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !
N’êtes-vous pas heureux en tant qu’homme de gauche
Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?
De plus je l’ai gagné en toute honnêteté
Sans voler, sans frauder ni même spéculer.


J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire
Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,
Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :
Car lorsque je vous vois paraître à la télé
Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre
Dont on m’a assuré qu’il est 1er Ministre !
J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,
Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles.


J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain
Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.
J’aime mieux exporter les kilos que je pèse
Que de risquer en France une mauvaise Grèce !
Votre sécurité qu’on appelle sociale
Ne soigne pas encore les hernies fiscales,
Je vais donc me soigner, disons à moindre frais,
En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.


Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc
Ne me dira plus simplement : je confisque
Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait
Pour concourir un peu au bonheur des français.
Pour n’être point taxé d’être un inter « minable »
J’arrête ici les frais car ils sont impayables !

   G. Depardieu

 

 

Par Professeur Kuing Yaman:
 

Jean-Marc Ayrault insulte Gérard Depardieu et l'acteur fait sa valise: "Nous n'avons plus la même patrie."
Les hyènes du gouvernement attaquent.

 

 

Extraits de la lettre ouverte de Gérard Depardieu à Jean-Marc Ayrault:

- "Je vous rends mon passeport et la Sécurité sociale dont je ne me suis jamais servi. Nous n'avons plus la même patrie."
- "Je pars parce que vous considérez que le succès, la création, le talent, en fait la différence, doivent être sanctionnés."
- "Je ne pense pas avoir démérité, j'ai payé 145 millions d'euros d'impôts en 45 ans."
- "Je ne suis ni à plaindre, ni à vanter, mais je refuse le mot "minable". Qui êtes-vous pour me juger ainsi, je vous le demande M. Ayrault

Publié dans Divertissements

Commenter cet article

Ghislaine Bardot Meynier 10/10/2013 10:25


Ghislaine Bardot Meynier je l'avais déjà vu, il est excellent, ma foi
!!!!

Claudine Delaplace 10/10/2013 09:41



Claudine Delaplace  BRAVO
!!!

Michel Bonté 10/10/2013 09:40



Michel Bonté  Félicitons Mr
Depardieu pour le courage de faire et dire !

Veronique le Garrec 10/10/2013 09:39


Veronique le Garrec a nantes il a pas fait de miracle 1 exemple j ai ete
hospitaliser en secteur styrile pour 1 leucémie 3 euros le parking mon ami venait me voir tout les jours 10 semaines a 3 euros la journée la honte pour lui les professionnelles ce garaient en
bord de loire car la meme chose peut plus le voir cette fumaille

Maud Lasnier-Hénon 10/10/2013 09:38


Maud Lasnier-Hénon Excellent!! Je partage avec
joie!