"Le parti socialiste, il m'emmerde"; "Arrêtons ce sectarisme" par Charles AZNAVOUR

Publié le par AL de Bx

Charles Aznavour monte au créneau. Le chanteur de 88 ans appelle le président de la République François Hollande à "changer son fusil d'épaule" et à "faire vite".


DSC02349-480x320.jpg

 

Interrogé sur le paysage politique actuel, Aznavour, 88 ans, conseille à François Hollande  "d'écouter des gens d'une autre parole". "Il faut qu'il fasse vite, qu'il change son fusil d'épaule totalement. Il faut qu'il écoute des gens d'une autre parole, d'une autre manière de voir les choses. Je crois qu'il devrait sortir de son milieu sectaire pour entrer dans un milieu plus ouvert. Il est le président de tous les Français", lâche Aznavour, qui avait soutenu Nicolas Sarkozy lors de la présidentielle 2012.

"Le parti socialiste, il m'emmerde"

"Moi, j'ai donné mon nom pour Sarkozy, jusqu'au moment où François Hollande a été élu, explique l'interprètre, entre autres, de La Bohême. Quand il a été élu, il est devenu MON président car il est le président de tous les Français. A partir de ce moment-là, je ne peux pas lui taper dessus. Ou alors ce serait une horreur de le faire."

En revanche, il a visiblement plus de mal avec le parti socialiste. Quand on lui demande si François Hollande doit écouter l'aile gauche du parti socialiste, Aznavour s'emporte légèrement. "Le parti socialiste, il m'emmerde, affirme-t-il. Parce que à chaque fois qu'il y a quelque chose pour les Arméniens, ils votent contre nous". Une référence à la polémique sur la loi reconnaissant le génocide arménien par la Turquie, souhaitée par Nicolas Sarkozy, que la gauche avait accusé d'agir uniquement par pensée électoraliste. Avant, pourtant, de voter le texte.

 


Par


Source: Radio RTL vidéo ici: AZNAVOUR

 


Publié dans Politique

Commenter cet article