La confiance n'est plus là chez les français et l'économie réelle tourne par la confiance. Alors donnez-nous du rêve!

Publié le par AL de Bx

Notre société 

S'ils pensent qu'on "a quand même beaucoup de chance de vivre en France", les Français sont pessimistes sur l'avenir économique et politique de la France. Pour s'en sortir, il faudrait avant tout "créer des emplois, du pouvoir d'achat", selon les sondés qui se font plus confiance à eux-mêmes qu'aux politiques.

 

0HqGiaz.jpgPUB!! réelle


Près de trois Français sur quatre (73%) disent n'avoir pas confiance dans l'avenir de la France et leur avenir collectif, selon un sondage de Viavoice (*) pour le quotidien Libération (de samedi). Interrogés sur "l'avenir de la France et des Français", 40% déclarent n'être "pas vraiment confiants", et 33% "pas du tout confiants". 25% se déclarent confiants (23% "assez confiants", 2% seulement "très confiants"). 2% ne se prononcent pas.

 

 

Par Prof Kuing: Malgré leur carnet de commande plein, les petites entreprises ne s'en sortent pas, elles croulent sous les charges que leur inflige l'État.
Fini les investissement en matériel et en personnel, les petits patrons ont la corde au cou.
Dominique Macé est gérant de Publicicom.

 
Sur les raisons pour lesquelles ils n'ont pas confiance dans le destin collectif de la France, 78% mentionnent en premier lieu "la situation économique du pays", 47% "la situation politique", 19% "l'état moral du pays", 14% son "état psychologique". Deux réponses étaient possibles parmi ces quatre propositions. Malgré tout, 82% partagent l'idée que "tout compte fait, on a quand même beaucoup de chance de vivre en France". 33% des personnes interrogées assurent que si elles le pouvaient, elles préfèreraient "s'expatrier et vivre dans un autre pays que la France". 48% seulement trouvent que "le système social français fonctionne bien".

 

 

Il y a une reprise, mais très molle qui correspond à ce que la France a sous le capot.
L'économie française est bridée par la politique colbertiste qui sévit depuis des années en France et qui a fini par exploser les records mondiaux de dépenses publiques et d'impôts.
Nicolas Doze.

 
Pour que la confiance revienne, ce qui vient en premier (plusieurs réponses possibles) à l'esprit des sondés, c'est de "créer des emplois, du pouvoir d'achat et de la croissance". 32% pensent qu'il faut "redéfinir la politique fiscale et de redistribution" (dont 13% "baisser les impôts" et 10% "diminuer ou réorienter les aides sociales"). Pour 32% également, il faudrait "modifier les orientations politiques". Parmi les autres solutions, 9% veulent "aider les entreprises", autant veulent "limiter l'immigration et aider les Français en priorité". Pour 7%, la solution passe par "une union nationale au service du bien commun", pour 5% par une amélioration de la sécurité et du fonctionnement de la justice. Quant à savoir "qui pourrait sortir la France et les Français de la crise actuelle" (deux réponses possibles), 46% ont répondu "les gens, par eux-mêmes", 44% "les dirigeants politiques" (une proportion signe d'un "discrédit" de la classe politique selon Viavoice), 41% "les entreprises". A cette question, 4% ont répondu "personne", 7% ont fait d'autres réponses.
 
(*) Sondage réalisé par internet du 27 au 30 août auprès d'un échantillon de 1.002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas.

 

Source:

3 Français sur 4 n'ont pas confiance dans l'avenir de la France

Edité par D.H. avec AFP

 

 

 

8CA7B6598E647A3E83C2BB6701FDA_h498_w598_m2.jpgManque de confiance, et çà se ressent au lit!!

 

A lire aussi:


 

» Plus d'une TPE sur quatre est dans une situation préoccupante

» Industrie en berne et chômage record en zone euro

» L'intransigeance d'Hollande fâche Berlin

Publié dans Politique

Commenter cet article

Gilles Bouilloud 15/09/2013 18:49


Gilles Bouilloud plus guère confiance, c'est
vrais , mais quand on voit " petit patapouf " avec sa boite a outils ( il se croit encore a la maternelle ou quoi ) ça ne donne pas confiance ou envie de faire confiance a ces personnes qui ce
disent etre capable de relever la finance de la France . trop de mensonges ces dernières années d'affaires en tous genres mettant en cause ces personnes , trop de
désillusions , de tromperies de mal vivre par des augmentations de prix , de restrictions de liberté , des excès de violences de dégradations en tous genres pour dire qu e le monde est mieux
qu'avant .nous sommes sensé améliorer la vie pour nos enfants et c'est l'inverse qui est fait !

Anne Schroeder 15/09/2013 18:48


Anne Schroeder
Encore 44% pour les dirigeants politiques ? Perso c'est ''aide-toi''

Christiane Flotte 15/09/2013 10:02


Christiane Flotte Tous dans le fût d'un canon, mise à feu, et hop,
direction l' Amérique ! Cà nous fera des vacances !

David J. Chemla 15/09/2013 10:02


David J. Chemla Les
gens essayent d'avancer malgré les politiques qui sont des boulets.

Christiane Flotte 15/09/2013 10:01


Christiane Flotte Les banques seules sont
responsables, à force de faire tourner la planche à billets de Monopoly et de faire vivre les nations à crédit. Ajouter à cela les crédits defaut swap de Blythe Master + la crise des subprimes,
et toutes les magouilles politico-financières, les manipulations boursières qui peuvent faire monter ou descendre les cours à leur gré pour revendre ou acheter des
actions, quand et comme çà les arrange. Le monde est gouverné par Wall Street et la City, les banques centrales, elles snt aux ordres de la FED qui n'est pas une banque d'Etat mais une banque
privée qui appartient au sieur Rockfeller et à d'autres actionnaires privés et se sont eux qui décident les guerres et la marche du monde ! La création bancaire est la plus grande escroquerie que
le monde ait connu !