Info Alternative Libérale: DEBAT:COMMENT LIBERER LES TALENTS ET LES COMPETENCES EN FRANCE

Publié le par AL de Bx

 

 

 

 

 

« L’avenir de la France est en danger. Nous connaissons l’origine du problème, mais nous constatons que le gouvernement actuel n’affronte pas les grandes questions. Nous les Libéraux français, voulons  organiser des discussions interactives portant sur l’esprit d’entreprise et sur l’importance des innovations qui pourraient remettre l’économie française sur la voie du progrès. »

FRÉDÉRIC DE HARVEN

Président d’Alternative Libérale, membre d’ELF


Merci de vous inscrire auprès de: fdeharven@alternativeliberale.fr avant la fin mars

  ENTREPRENEURSHIP: UNLEASHING FRANCE’S POTENTIAL, à Paris, Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, 4, Place Saint-Germain-des-Prés le samedi 6 avril 2013, 15h00-19h00

 

Un café vous sera proposé dès 15h30 dans les locaux de la conférence.

Ouverture:

Olivier Mousson| Président de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale

SUSANNE HARTIG| Directeur Exécutive du Forum Libérale Européen (ELF)

FRÉDÉRIC DE HARVEN| Président d’Alternative Libérale, membre d’ELF

Keynote speech: “The European Liberal Democrats: Promoting Innovation and Entrepreneurship across Europe” par

SIR GRAHAM WATSON MEP| Président du Parti ALDE, Les Libéraux Démocrates Européens

 
Débat avec :

DENIS JACQUET| Président de la société d’e-learning Edufactory et du mouvement Parrainer la croissance.

ARMAND BOGAARTS| Entrepreneur et dirigeant (CDL, LCL Belgium, T-Plan N.V.)

ALEXANDER GRAF LAMBSDORFF | Député Européen (FDP), Vice Président de l’ALDE

HERVE LAMBEL| président de l’organisation patronale Le Cerf, candidat à la présidence du Medef .

Modéré par AZIZ SENNI| Entrepreneur Social, Fondateur Président du Conseil de Surveillance du fond d’investissement Business Angels des Cités, Fondateur Président d’ATA.

 

Clôture :

JEAN ARTHUIS| Sénateur de la Mayenne(UDI), ancien Ministre, Vice Président de l’UDI (responsable du projet européen), clôturera nos débats et nous offrira le cocktail de l’amitié

Lieu:     
Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, 4, Place Saint-Germain-des-Pres, 75006 Paris 

Le blog de Frédéric de Harven, Président d'Alternative: Libérale La liberté pour tous

 

logo.gif

 

Alternative libérale (AL) est une organisation politique, créée le 1er mars 2006, et alors dotée du statut de parti politique français. D'inspiration libérale classique, c'est-à-dire favorable au libéralisme politique comme au libéralisme économique, Alternative libérale revendique un positionnement au-delà de la gauche et de la droite, conformément au diagramme de Nolan. En 2011, Alternative libérale décide d'abandonner son statut de parti politique et s'associe au Nouveau Centre.

 

Alternative libérale se réfère entre autres au Freie Demokratische Partei (FDP, le parti libéral-démocrate allemand) ou aux Progressive Democrats irlandais (« Démocrates progressistes »), et se démarque de l'ancien parti Démocratie libérale en ce que son libéralisme dépasserait la sphère économique dans laquelle DL se serait cantonné. Il aspire à devenir une force entre le parti socialiste et les conservateurs ; d'où le choix du violet comme couleur, mélange du rouge de la gauche et du bleu de la droite.

Le premier président du mouvement fut Édouard Fillias, et son principal porte-parole, Sabine Herold, son épouse. Ils se sont fait connaître en tant que fondateurs de l'association Liberté, j'écris ton nom (désormais Liberté chérie).

Les associations libérales françaises (Liberté chérie, l'Institut français pour la recherche sur les administrations publiques (iFRAP), Contribuables associés ou SOS Éducation) ont diversement accueilli la naissance d'Alternative libérale.

Pour certains conservateurs tels que Bernard Zimmern, ancien président de l'iFRAP, la fondation d'Alternative libérale ne peut qu'affaiblir le pôle libéral de l'Union pour un mouvement populaire (UMP)1. Les fondateurs d'Alternative libérale réfutent cette analyse, jugeant que l'UMP n'est pas un parti libéral, mais un parti conservateur et étatiste.

Au niveau européen, Alternative Libérale reçoit, lors de son 2e congrès national le 4 février 2007, la visite et le soutien de Annemie Neyts, présidente du Parti européen des libéraux, démocrates et réformateurs (ELDR), troisième parti politique européen comme groupement des partis libéraux au Parlement européen. Alternative Libérale reçoit aussi la visite de Markus Löning, vice-président de l'ELDR et député berlinois du FDP pour un échange de vue sur la politique européenne2.

En juillet 2011, le mouvement décide d'abandonner son statut de parti politique au profit de celui d'« oeuvre auxiliaire », dans le cadre de son rapprochement avec le Nouveau Centre et pour continuer d'« œuvrer au rassemblement des libéraux aujourd’hui impliqués dans des partis indépendants »3.

Publié dans Communiqué de presse

Commenter cet article