Football allemand au dessus de tout, ou quand l'économie est libre, la réussite est pour tous!

Publié le par AL de Bx

"Deutschlandlied (Chant d’Allemagne) ou Das Lied der Deutschen (Le Chant des Allemands) contrairement à une croyance répandue en France selon laquelle il s’appelle toujours « Deutschland über Alles » (l’Allemagne au dessus de tout)- après la réunification." Rappelez-vous la bourde de l'Etat français lors de la visite de Merkel en novembre quand il se sont trompé d'hymne... lol. Al.G

Les clubs allemands ont marqué des buts et les esprits lors de la Ligue des Champions 2013. Comment s’explique le réveil du football "made in Germany". La victoire sur le terrain sportif ; est-elle confirmée sur le terrain économique ?

Mais en France la critique Hollandiste est présente, c'est plus aisé!

 

 


Le football a de plus en plus l’accent germanique. Si le Bayern de Munich élimine le FC Barcelone ce soir, la prochaine finale de la Ligue des Champions sera 100% allemande. Comment expliquer cette domination du foot d’outre-Rhin. En matière de ballon rond y a-t-il aussi un « modèle allemand » ?

Bon ok c'est fait 100% allemand, une première!

 

563015_0202738039016_web_tete.jpg


La force de l’Allemagne, dans le football comme dans pleins de sujets, c’est son pragmatisme. Si le foot allemand est si fort ce n’est pas grâce à une recette secrète. C’est juste qu’ils ont une méthode. A la fin des années 90, à l’époque ou c’est le foot français qui allait bien, l’Allemagne s’est dit qu’elle devait réagir. Et comme souvent, l’Allemagne a procédé par étapes. Elle a commencé par établir un diagnostic précis. Elle a ensuite proposé des solutions pour régler les faiblesses qu’elle avait identifiées. Et ensuite elle est passée à l’action.

Ils ont fait quoi concrètement ?

La première chose c’est que pour une fois ils se sont inspirés de la France et de notre politique de formation. En 10 ans, ils ont investi 700 millions d’euros au niveau fédéral pour améliorer la détection et le développement des talents footballistiques. C’est crucial car le footballeur c’est la matière première des clubs. Quand on a formé de bons joueurs, on dépense moins. On fait des économies sur les recrutements et les salaires. Et on gagne plus car on peut vendre des joueurs.


Oui mais ça ne suffit pas ?

Non pour que le football devienne une activité rentable il ne suffit pas de bien jouer sur la pelouse. Il faut aussi qu’autour, les gradins soient pleins. Et là, c’est l’autre grande force du « Kollossal Fussball » comme on dit. En 1998 quand la France a accueilli la Coupe du Monde on a mis presque tout notre argent dans le Stade de France. En Allemagne, pour la Coupe de 2006, ils ont investi dans plusieurs stades. Ils ont rénové leur outil. Du coup les stades sont modernes, conçus pour le commerce, il y a des restaurants, des boutiques, des loges VIP. Et ils sont pleins. Les stades de la Bundesliga ont la plus forte affluence d’Europe. Avec 45.000 spectateurs en moyenne par match et un taux de remplissage de 97%. Contre 19.000 et un taux de remplissage de 70% en France.


Ca veut dire que le football allemand gagne sur le terrain sportif mais aussi sur le terrain financier ?

C’est exactement ça. 16 des 18 premiers clubs allemands dégagent des profits alors qu’en France la majorité des clubs perd de l’argent. Cette année, au total, nos clubs pro sont dans le rouge de plus de 60 millions. Le foot germanique a des recettes équilibrées entre billets, droits télé et produits dérivés. Et les dépenses sont sous contrôle. En plus, il faut le reconnaître même si l’Allemagne fait moins rêver sur le plan sportif que le championnat anglais ou que les grandes affiches espagnoles, c’est aussi en Allemagne qu’il y a le plus de spectacle avec près de 3 buts en moyenne par match contre à peine 2 buts et demi en France. Comme quoi même dans le ballon rond, le « made in Germany » peut nous donner des leçons.

 

Pourquoi l’Allemagne est aussi un modèle dans le football

Par DAVID BARROUX

Source:

Publié dans Politique

Commenter cet article

Bernard Leys 03/05/2013 08:07


Bernard Leys Le football se joue à deux équipes de 11 joueurs et à la fin l'Allemagne
gagne...