CP du PLD: Disparition de Lady Thatcher, le Parti Libéral Démocrate en deuil

Publié le par AL de Bx

Communiqué de presse du Parti Libéral Démocrate

 

 

Disparition de Lady Thatcher,

le Parti Libéral Démocrate en deuil 


 

 

Le Parti Libéral Démocrate est endeuillé par la disparition de Margaret Thatcher, la plus grande figure du libéralisme au XXe siècle.
 
Par sa vie, Margaret Thatcher a amplement démontré le sens de son action politique et l’essence même des idées libérales : lutter contre les corps établis, les bureaucraties et les monopoles« penser l’impensable» pour reprendre son mot d’ordre. La fille de l’épicier de Grantham savait depuis son enfance qu’un budget doit être équilibré et que le commerce est essentiel à la prospérité.
 
A la fin des années 70, l’Angleterre était à genoux, paralysée par les grèves, humiliée par un programme FMI, décervelée par un socialisme rampant.
 
Margaret Thatcher lui a redonné sa fierté, en accumulant les victoires sociales, économiques et militaires. Elle a combattu le communisme à l’extérieur comme à l’intérieur du pays. Elle a surtout fait en sorte que le capitalisme ne soit pas réservé à quelques-un. La City est devenue une place financière ouverte où prime non pas la naissance mais le mérite. Les grandes industries privatisées ont dû faire face à la compétition des nouveaux entrants. Et les locataires HLM ont pu acheter massivement leurs logements.
 
Le peuple ne s’y est pas trompé, en réélisant trois fois d’affilée les Conservateurs menés par Margaret Thatcher, un record dans l’histoire de la démocratie britannique.
 
Il y a près de six ans, le magazine The Economist affichait en couverture une photographie de Maggie sortant du drapeau français, sous le titre explicite : « What France needs ».
 
Aujourd’hui plus que jamais, la France, qui a ravi au Royaume-Uni le triste titre « d’homme malade de l’Europe », a besoin d’un dirigeant qui sache mettre à bas les rentes et redonner confiance dans l’individu.

Au siège du PLD, le 09/04/2013

Le Parti Libéral Démocrate (PLD) a été fondé en 2008 par son président Aurélien Véron. Il a rassemblé depuis cette date des personnalités issues de la société civile (Arnaud Dassier, Anne Bourdu, Gaspard Koenig, Eric Juramy, Vincent Benard, Louis-Marie Bachelot) et du monde politique (Charles Beigbeder, Thierry Mouillac, Thomas Zlowodzki). Lors des élections législatives de juin 2012, 70 candidats ont porté ses couleurs. Il est parti membre de l'UDI depuis janvier 2013. Le PLD est aujourd'hui le seul parti politique qui assume l'héritage libéral français. 

Contact Presse : Mathieu Beaufrère 06 67 42 25 92 presse@p-l-d.fr

 

 

Publié dans Communiqué de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thierry M Carabin 10/04/2013 10:41


Thierry M Carabin La France ne sortira de l'ornière qu'avec un Premier Ministre à poigne, rendant leur liberté aux
citoyens y compris la liberté de travailler où ils veulent, quand ils veulent, comme ils le veulent.
Evidemment, cela suppose de supprimer les faux emplois au gouvernement,
également.