LA FAYETTE à Pauillac, 230 années déjà

Publié le par Alain Genestine

L’amant de la liberté, 230 ans après.

Bien que je connaisse point de libéral  autour de moi, dans ce festif pays du Médoc, il y en a un que l’on ne peut oublier. Faire un  hommage à l’un de nos premiers libéraux, me paraît crédible, surtout au vue de l’actualité anti-libérale qui en ait faîte de nos jours.

Le 25 mars 1777, Marie-Joseph Paul Yves Roch Gilbert du MOTIER, marquis de La FAYETTE, embarquait à Pauillac à bord du vaisseau La Clary, rebaptisé « La Victoire », pour aller combattre aux côtés des « insurgés » d’Amérique.

Deux cent trente ans après, la ville de Pauillac en Médoc est toujours fière que LA FAYETTE, personnage de légende, qui a passé toute son existence à lutter avec passion et détermination pour la liberté et les droits de l’homme, soit parti de Pauillac – TROMPELOUP exactement -  ou il fût arrivé clandestinement, en chaloupe.
 
Peu importe que, dans un premier temps, LA FAYETTE se soit rendu au port basque de LOS PASAJES, et n’ait largué les amarres pour l’Amérique, avec LEBOURSIER pour capitaine, que le 20 avril 1797.
Peu importe qu’il ait été à la fois si adulé et si haï par ses contemporains.

Le personnage de LA FAYETTE qu’elle honore, c’est le « républicain obstiné, le réformateur acharné, l’humaniste très engagé, l’idéaliste, qui a soutenu et participé à la guerre d’indépendance en Amérique, qui a fait adopter la première Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ».

Celui aussi, qui a donné l’ordre de détruire la Bastille, qui a créé  la cocarde tricolore et l’a imposée, qui a organisé la fête de la fédération le 14 juillet 1790, qui a milité pour l’émancipation progressive des noirs, dénoncé l’esclavagisme, ouvré pour faire adopter l’édit sur les Protestants, et c…

Depuis quelque temps une médaille de la ville de Pauillac est frappée de son effigie, afin de montrer encore son attachement et sa reconnaissance à celui qui fût appelé, plus humblement « l ‘Amant de la Liberté ». Un clin d’œil à FAYETTEVILLE, en Géorgie, ville jumelée depuis 1957.

Il y a aussi un ordre de LA FAYETTE qui a été crée en 1999. Elle a pour objet d’entretenir et de développer les liens d’amitiés entre les ressortissants des Etats-Unis d’Amérique et ceux de l’Union Européenne.

Force de constater, qu’excepté des quotidiens américains, en France je n’ais pas eut, à ma connaissance la moindre information, le moindre hommage(hors en Médoc). C’est un libéral de son temps,cela explique ceci.


Publié dans Médoc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article