M.F.Bayrou

Publié le par E. Fillias sur le site F.Bayrou

Pour une Révolution Légale

Edouard Fillias, candidat libéral à l’élection présidentielle, a annoncé mardi que, faute d’avoir réuni les parrainages nécessaires à sa candidature, il soutiendra celle de François Bayrou, pour engager la refondation démocratique que les Français attendent.

Parmi les quelques 400 élus qui avaient promis ces derniers mois d’apporter leur parrainage au candidat d’Alternative Libérale, 280 seulement ont confirmé leur engagement. Un nombre insuffisant pour permettre à Edouard Fillias de participer au scrutin.

Les moyens considérables déployés par notre jeune mouvement et les efforts des centaines de militants qui se sont consacrés à la recherche des parrainages n’ont malheureusement pas suffi à porter le projet d’Alternative Libérale devant les électeurs.

En conséquence, Edouard Fillias et Alternative Libérale ont choisi de soutenir le seul candidat qui propose aux Français une réforme profonde de leurs institutions. En effet, les propositions de François Bayrou sur ce sujet sont étonnamment proches de celles du mouvement libéral, qui a fait de la refondation de notre démocratie sa priorité, dès sa création en mars 2006.

Séparation des pouvoirs, indépendance de la justice, mandat unique des élus, renforcement des pouvoirs du parlement, instauration du scrutin proportionnel, suppression de l’article 49-3, vote des résidents étrangers aux élections locales, égalité de droits entre les citoyens, qu’ils travaillent pour une entreprise ou une administration : autant de mesures, aussi radicales que nécessaires, qui portent un nouveau pacte démocratique, une "Révolution légale" que les libéraux appellent de leurs vœux.

Si François Bayrou n’est pas libéral au sens où nous l’entendons, sa démarche est pourtant fondatrice. Porté par les Français, il ouvre aujourd’hui la porte d’un nouvel horizon politique où les libéraux sauront prendre toute leur part. Pour Alternative Libérale, cette ouverture porte bien plus de promesses que le statu quo et la démagogie, seule perspective offerte par les duettistes conservateurs et socialistes, soucieux de prolonger, un peu encore, leur fin de règne.

Alternative Libérale, dont le comité de direction a voté cette décision à une écrasante majorité, s’engage donc aux côtés de François Bayrou, en toute indépendance et avec une vision claire de nos espérances, pour que 2007 soit une année utile pour la France. sur

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article