Quelques données de l'INSEE (voir lien sur ce blog)

Publié le par Alain Genestine

 

La famille


- La taille des ménages continue de diminuer. Sur l'ensemble des résidence principales, un tiers comptent une personne seule, un tiers comptent deux personnes et un tiers trois personnes ou plus.

http://img.timeinc.net/time/europe/magazine/2006/1009/family.jpg

- La France compte toujours plus de personnes seules, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques, avec respectivement 3,5 millions d'hommes seuls et 5,1 millions de femmes seules.

Au total, 3,7 millions de personnes seules sont âgées de plus de 60 ans, les trois quarts d'entre elles étant des femmes.

- Les familles monoparentales sont également plus nombreuses. Leur part est passée en 2005 à 20% contre 13,2% en 1990. Sur ce taux de 20%, celles composées de mères représentaient 16,9% (11,4% en 1990) contre 3,1% pour celles composées de pères (1,8% en 1990).

La part des couples avec enfants s'est elle élevée à 80% en 2005, contre 86,8% en 1990.

- De fait, un nombre croissant d'enfants -2,5 millions de jeunes de moins de 25 ans- vivaient dans une famille monoparentale en 2005.

La part des enfants élevés dans une famille monoparentale était de 17,7% en 2005 contre 11,2% en 1990, la proportion des enfants élevés en couples passant de 88,8% en 1990 à 82,3% en 2005.

http://www.psy-desir.com/leg/IMG/gif/i2832-3.gif

- La baisse de la taille moyenne des familles depuis les années 1960 a été ralentie depuis 2000 par la reprise de la fécondité.

Au 1er juillet 2005, sur 8.772 milliers de familles comptant des enfants âgés de 24 ans au plus, environ 406 comptaient quatre enfants ou plus, 1.239 trois enfants, 3.388 deux enfants et 3.740 un enfant.

http://www.terriau.org/photos/ggtfam.jpg

La famille et le contexte professionnel


- La situation familiale influe peu pour les hommes. Trois quarts des hommes de 15 à 64 ans sont actifs.

Avant 25 ans, le taux d'activité est beaucoup plus important pour les hommes vivant en couple.

Entre 25 et 49 ans, la plupart des hommes se trouvent sur le marché du travail.

A l'approche de la cinquantaine, le taux d'activité des hommes seuls commence à reculer, mais demeure élevé pour ceux qui ont une famille à charge.

- Jusqu'à un enfant, les femmes sont très actives. Deux tiers des femmes de 15 à 64 ans occupent un emploi ou en recherchent un.

L'activité des femmes seules est aussi élevée que celle des hommes seuls.

Neuf femmes sur dix en couple avec un enfant ou sans enfant travaillent ou cherchent un emploi.

http://www.rezolibre.com/librairie/images/femme_seule.gif

Les mères des familles monoparentales sont moins souvent en temps partiel, mais plus affectées par le chômage (une sur cinq).

Les femmes ont une activité moins fréquente à partir de deux enfants.

- Les femmes plus diplômées (au moins bac+2) concilient plus fréquemment la vie avec des enfants et la vie professionnelle que celles moins diplômées (un CEP au plus).

Si l'écart de taux d'activité est limité pour les femmes sans enfant ou avec un seul enfant, le taux d'activité varie de 50% à 80% avec trois enfants et plus


 

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article