Hautain Bruni, Nicolas s'en est hâler à la lumière de la Presse !

Publié le par Alain Genestine

Politique et surtout vie privée à la une des journalistes "peoples"
NICOLAS SARKOZY VEUT RÉPONDRE À
http://www.politique.com/images/dessins/actualite/janvier-2006/voeux-sarkozy.gif


Le président  Nicolas Sarkozy a tenu la première grande conférence de presse de son mandat. Politique intérieure et vie privée ont été les principaux sujets abordés lors de cette rencontre avec les quelque 500 journalistes présents.

Dans un énoncé politique d'une trentaine de minutes, le chef d'État, qui a rappelé avoir été élu en promettant des changements en profondeur et une rupture avec les idées du passé, est revenu sur les premiers mois de son mandat présidentiel et a donné quelques indications au sujet de ses actions pour les mois à venir.

Nicolas Sarkozy a notamment annoncé clairement qu'il souhaitait mettre un terme d'ici la fin de l'année à la semaine de travail de 35 heures, une mesure controversée mise en place par le gouvernement socialiste de Lionel Jospin en 1998 dans le but de réduire le chômage en préconisant un partage du temps de travail.

Conférence de presse de Nicolas Sarkozy ...
Cliquez l'image pour dépêche AFP sur les 35h
 

Le président a présenté ce qu'il appelle sa politique de civilisation. Il veut faire de la France une démocratie irréprochable et réformer les institutions françaises pour revaloriser notamment le rôle du Parlement. Il veut aussi changer le préambule de la Constitution pour garantir l'égalité de l'homme et de la femme et assurer le respect de la diversité.

Sur la scène internationale, le président Sarkozy veut des sièges permanents pour cinq nouveaux pays au sein du Conseil de sécurité de l'ONU. « La France mettra tout en oeuvre pour que l'Allemagne, le Japon, le Brésil, l'Inde et un grand pays africain deviennent membres permanents du Conseil de sécurité », a dit M. Sarkozy. Dans le même ordre d'idées, le président de la République a dit souhaiter que la Chine, l'Inde, le Brésil, l'Afrique du Sud et le Mexique se joignent au G8.

M. Sarkozy s'est montré peu inquiet de la récente baisse de sa cote de popularité, qui est passée sous la barre des 50 % dans les sondages. Il a affirmé que ce n'était guère important, qu'il sera jugé à la fin de son quinquennat et qu'il s'interdit d'ailleurs d'envisager un deuxième mandat.

Au sujet de l'augmentation du pouvoir d'achat, une priorité de la population française dont il s'est fait le défenseur, Nicolas Sarkozy a tenté de minimiser les attentes en soutenant que ce n'était pas là la seule préoccupation des gens.

Brice Hortefeux, Nicolas Sarkozy et Jean-Pierre ...
cliquez l'image pour dépêche AFP sur l'immigration

« Qu'est-ce que vous attendez de moi? Que je vide des caisses qui sont déjà vides? Que je donne des ordres à des entreprises à qui je n'ai pas à donner d'ordres? Si c'est ça votre conception de la politique, bien on se trompe. Réduire le débat politique français à la seule question du pouvoir d'achat, c'est absurde? »

Vie privée

Dès la deuxième question, une journaliste a demandé au président de faire quelques précisions sur sa relation avec l'ex-mannequin Carla Bruni. Il a déclaré que cette relation était « sérieuse ».

Le président a insisté pour dire que contrairement à ses prédécesseurs il ne ferait pas dans l'hypocrisie. Il a notamment fait référence à l'ancien président socialiste François Miterrand, sans toutefois le nommer.

http://cache.20minutes.fr/img/photos/afp/2008-01/2008-01-04/article_CPS.HWI73.040108075832.photo00.photo.default-512x341.jpg
cliquez l'image pour propos de Nicolas sur sa vie privée

« Je me suis inscrit en rupture avec une tradition déplorable de notre vie politique, celle de l'hypocrisie, celle du mensonge. Faut-il que vous-mêmes et vos confrères me fassiez confiance pour que vous me posiez des questions que vous n'auriez jamais posées à un seul de mes prédécesseurs, alors que vous saviez? », a-t-il lancé.

Sans donner de date, Nicolas Sarkozy a confirmé à demi-mot son intention d'épouser Mme Bruni. « Il y a de fortes chances que vous l'appreniez quand ce sera déjà fait », a lancé Nicolas Sarkozy aux membres de la presse hilares.


Bon niveau opposition, mise à part Laurent Fabius qui nous place une phrase concernant le show Nico.... voici le couple PS reconstitué !

http://www.humeur-des-humoristes.com/tym/election-2007-PS-hollande.jpg
cliquez l'image pour la riposte de Hollande PS

http://www.lepoint.fr/content/system/media/2/20080103/2008-01-03T072831Z_01_NOOTR_RTRIDSP_2_OFRTP-FRANCE-PS-ROYAL-20080103.jpg
Coucou me revoilou, lire sa dépêche en cliquant l'image


J'avais oublié Mister Bayrou, lire ci-dessous et clic

FRANÇOIS BAYROU DÉNONCE LA

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article