Sarkozy Bruni au soleil d'Egypte, en Arabie moins sûr! Franchement qu'est-ce qu'on s'en fout !!

Publié le par Alain Genestine

Une idylle qui fait jaser

Nicolas Sarkozy, Carla Bruni et son fils,visitent ...
Le président français, Nicolas Sarkozy, viendra-t-il ou non accompagné de sa nouvelle amie de coeur, l'ex-top modèle Carla Bruni? C'est la question qui semble agacer les autorités et le protocole saoudien et indien.

Carla Bruni et Nicolas Sarkozy


Le président français, Nicolas Sarkozy et sa nouvelle compagne, Carla Bruni, admirent le Sphinx, au Caire, le 30 décembre 2007.

Par respect pour la culture islamique, un haut responsable saoudien a déclaré lundi qu'il souhaitait que le président français ne vienne pas avec sa compagne, lors de sa visite officielle en Arabie saoudite.

Le diplomate, qui a requis l'anonymat, croit, pour des raisons religieuses, que la compagne du président français, divorcé depuis deux mois, ne devrait pas accompagner M. Sarkozy dans le royaume lors de sa visite du 13 au 15 janvier.


http://www.chinadaily.com.cn/world/images/attachement/jpg/site1/20071231/000802ab4a6308e282300d.jpg

 

À Paris, l'Élysée est incapable de dire si Mme Bruni sera du voyage présidentiel ou non.

Lors de son voyage de vacances en Égypte, des parlementaires locaux avaient dénoncé la visite du président français parce qu'il avait partagé sa chambre avec Carla Bruni.

Nicolas Sarkosy et Carla Bruni

Photo: La Presse Canadienne /Remy de la Mauviniere

Le président français Nicolas Sarkozy et sa compagne Carla Bruni, au Caire, le 30 décembre 2007.

En Égypte, les couples égyptiens ou musulmans sont priés de présenter une attestation de mariage pour obtenir une chambre d'hôtel dans le pays. La règle ne s'applique cependant pas aux couples occidentaux.

En Inde, où on attend Nicolas Sarkozy à la fin du mois, la possibilité que Carla Bruni accompagne le président français embarrasse les services du protocole.

Des sources gouvernementales confiaient au journal India Express, la semaine dernière, que si Carla Bruni devait être du voyage, elle sera alors considérée comme une membre de la délégation française, mais ne saurait recevoir l'accueil réservé à l'épouse d'un chef d'État.

De son côté, le quotidien de Calcutta, The Telegraph écrit que « quand le président français s'est promené à Louxor le mois dernier avec sa petite amie Carla Bruni serrée contre lui, le ministère des Affaires étrangères a sans doute compris ce qui l'attendait. (...) Sarkozy et Bruni posant devant le Taj Mahal ou assistant ensemble au défilé du jour de la République, voilà qui serait un test pour la pruderie indienne », indique le journal.

 

Et en France

Cet étalement de la vie privée de Nicolas Sarkozy ne dérange pas que les gouvernements étrangers. En effet, la cote de popularité du président français est nettement en baisse dans l'Hexagone.

Nicolas Sarkozy perd 7 points en un mois, pour atteindre 48 %, selon l'institut CSA, alors qu'un autre sondage LH2 le donne en baisse de deux points. Il conserve toutefois une opinion positive auprès de 54 % des Français.

Selon une enquête du journal Libération, une grande majorité de Français désapprouve la manière dont leur président se comporte, deux mois après son divorce avec Cécilia. Ils sont 63 % à juger qu'il « affiche trop sa vie privée ».

Mardi, lors d'une conférence de presse fleuve qui devrait durer au moins deux heures, le président français a promis de répondre à toutes les questions, y compris celles sur sa relation avec l'ex-top-modèle, qu'il pourrait bientôt épouser.

 

Il devrait affronter quelque 500 journalistes d'une quarantaine de pays, durant deux heures. Il doit parler notamment de la question du pouvoir d'achat, la principale préoccupation des Français, des négociations sociales à venir, d'un possible remaniement ministériel et des grandes questions internationales.

Mais plusieurs croient que ce sont les questions sur sa vie privée qui occuperont principalement la presse.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article