Que devient notre sécurité sociale pour 2008...?

Publié le par Alain Genestine

 Connaissez-vous monsieur Frédéric Van Roekeghem ?
Non probablement pas, et pourtant c'est le mentor de l'Etat,
afin de pérenniser la sécurité sociale
Ouarf !!

http://permanent.nouvelobs.info/photos/20060329.OBS6835.jpg
cliquez l'image pour lire interventions à la commission des AS du sénat

Bien, comme c'est long de devoir lire les travaux de la commission des affaires sociales, voyez vous ,vous avez votre futur assuré, c'est social.
Voeux 2008, à vous de voir!


Pour ma part je vous propose ici une lecture plus saine celle de notre honorable et charmant docteur chirurgien-dentiste soit Farj Chemsi que je vous ai fais découvrir il y a qq semaines, cliquez sur la photo pour lire sa lettre défendant les professions libérales entre autres. Et comme il manque toujours de dentistes, il faut bien s'en débrouiller autrement; oui biensûr les anesthésistes aussi sont très limités.


http://blog.doctissimo.fr/php/blog/COOLISSIMO/images/Dentiste.jpg


Monsieur le directeur,

 

Vous n'ignorez certainement pas, les lois n° 94-5 du 4 janvier 1994, n° 94-678 du 8 août 1994 et 2001-624 du 17 juillet 2001 transposant les directives européennes 92/49/CEE sont applicables en France depuis le 1er juillet 1994.

Vous n'ignorez certainement pas qu'elles permettent à tous les Français de s'assurer librement pour la retraite, la maladie, le chômage auprès de l'organisme de leur choix.

Vous n'ignorez certainement pas que les pouvoirs politiques, les dirigeants syndicaux, les tribunaux des affaires sociales (et peut-être vous même), font de la résistance pour garder ce monopole, chose qui serait compréhensible si elle ne se faisait en violation des lois de la République.

Malgré les déficits exorbitants de votre organisme, légués dans l'irresponsabilité la plus complète et sans scrupule à nos enfants, ces mêmes responsables politiques , syndicalistes répètent inlassablement que la France possède la MEILLEURE SECURITE SOCIALE DU MONDE !

Par exemple, dans Les Echos.fr M. J. Attali a réaffirmé en parlant de la Sécu française qu'elle est déjà en concurrence et elle est toujours la meilleure du monde, même si elle coûte légèrement plus cher que celle des autres.

Mais deux questions taraudent l'esprit de beaucoup de Français:

-Pourquoi notre beau modèle n'est-il pas copié par les pays économiquement comparables ou les pays aspirant à plus de prospérité ?

-Pourquoi, profitant de l'application des directives européennes signant la fin du monopole de la Sécurité sociale, ne proposez-vous pas vos contrats ''les meilleurs du monde'' à toute l'Europe ?

Si les qualités de la Sécu française sont telles, vous pourriez vous emparer sans difficulté du marché européen de l'assurance maladie et apporteriez un formidable gain de croissance à toute l'Union européenne.

Bien entendu, aucun de nos partenaires ne veut de la Sécurité sociale française et de ses déficits récurrents.

Nos voisins allemands ont ouvert leur système de sécurité sociale à la concurrence, et j'ai appris aujourd'hui qu'ils ont anticipé l'ouverture de leur système postal. Un exemple à suivre pour ne pas être à la traîne...

En rendant réelle la fin du monopole de la Sécu française, vous parciperez à une augmentation du pouvoir d'achat, principale préoccupation des français.

A ce sujet, on a voulu nous faire croire, avec l'aide de statistiques orientées, que la hausse des prix n'est qu'une illusion des consommateurs français, alors que le prix à la caisse des légumes et de la viande ont réellement augmenté de 20% à 30 %.

Maintenant, n'allez pas leur faire croire que votre organisme est toujours monopolistique, en mentant sur la réalité juridique ou en proférant des menaces d'amendes et de prison. Avez-vous remarqué avec quelle précipitation la France ratifiera le traité de Lisbonne, clone d'une constitution européenne rejetée par les Français ?

Que les gouvernants choisissent à la place du peuple français est une chose, mais qu'ils ne s'avisent pas de leur faire subire des contraintes administratives européennes supplémentaires sans leur donner les avantages de la liberté de circulation de biens et personnes, principe fondamental de la construction européenne. Cela aggravera la crise profonde qui couve entre les élites politiques de tous bords et le peuple français.

Il est bon de signaler, que s'agissant de la sécurité sociale française, la majorité de l'opinion française à considérablement évolué. Un sondage IPSOS révèle que 65% des Français sont favorables à l'ouverture de votre organisme à la concurrence.

Un article exclusif consacré à la Sécu française cette semaine dans Valeurs actuelles, '' SECURITE SOCIALE. Ce qu'elle nous coûte vraiment. Les cotisations représentent jusqu'à 60% du salaire net " , donne le côté pratique de la liberté de la protection sociale et cite les sites internets avec l'aide desquels les Français pourront rapidement se rendre compte des prélèvements records, des prestations minimales et effectuer les démarches pour quitter la Sécu française en consultant www.claudereichman.com, www.sesoignerlibrement.com.

Si vous maintenez que la Sécu française est la meilleure du monde que tout le monde nous envie,

            -pourquoi craignez-vous la concurrence ?

            -pourquoi n'étendez-vous pas votre offre à toute l'Europe ?

 

En vous remerciant d'accorder un peu d' attention à mes légitimes questions et en attendant de vous lire, veuillez agréer, Monsieur le Directeur l'expression de mes salutations les plus respectueuses.




http://www.ucdf.net/recup/DOSSIER_IMAGE/reussir.jpg




et si vous objectez, attention voyez ce qui est arrivé à notre Président de l'époque Edouard Fillias, cliquez l'image ci-dessous.

http://www.wikiberal.org/w/images/1/14/Recouvss.gif

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article