AH, AH, Monsieur Sarkozy libéral !!

Publié le par Alain Genestine

Le New York Times déplore le "protectionnisme étroit" de M. Sarkozy


WASHINGTON (AFP) - Le quotidien New York Times estime que le président français Nicolas Sarkozy fait preuve d'ouverture d'esprit en se rapprochant des Etats-Unis, mais déplore sa "vision protectionniste étroite" concernant l'Europe, dans un éditorial publié dimanche.


Entrée du New York Times, le 29 novembre ...

Dans ce bref article intitulé "Les deux faces de M. Sarkozy", le quotidien new-yorkais estime que c'est "un soulagement d'avoir un dirigeant français qui veut améliorer les relations avec les Etats-Unis", comme il l'a affirmé au cours de sa récente visite à Washington.

"Les deux pays ont beaucoup d'intérêts communs", souligne le journal, citant la lutte contre le terrorisme, l'opposition à un Iran doté de l'arme nucléaire et la consolidation de la démocratie au Liban.

Et là où les opinions de Paris et Washington divergent, comme sur l'intervention en Irak ou les dangers du réchauffement climatique, "M. Sarkozy a clairement les meilleurs arguments", poursuit l'éditorial.

Mais le discours de M. Sarkozy devant le Parlement européen, au cours duquel il a notamment réitéré son opposition à l'entrée de la Turquie dans l'UE "proposait un programme français à l'ancienne consistant de manière inquiétante à ériger des murs de protection autour d'une Europe fermée économiquement et démographiquement".

"Son approche est discriminatoire envers les entreprises étrangères et les agriculteurs du Tiers-monde", et si les idées "erronées" de M. Sarkozy l'emportent, "elles infligeront des dommages à long terme à la France et à l'Europe", avertit le quotidien dans son éditorial.

"Ce serait une bonne chose d'accueillir une nouvelle alliance franco-américaine. Mais avant cela, M. Sarkozy devra résoudre le conflit entre ses ouvertures transatlantiques éclairées et sa vision protectionniste étroite pour l'Europe", conclut le New York Times.

Publié dans Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article