Nicolas, pour une rupture annoncée, c'est plutôt les sondages qui cèdent!

Publié le par Alain Genestine

Une majorité de Français juge mauvaise la politique économique

PARIS (AFP) - Une majorité relative de Français juge mauvaise la politique économique du gouvernement, pour la première fois depuis l'élection du président Nicolas Sarkozy, selon le baromètre mensuel de l'institut BVA pour BFM, The Phone House et Les Echos§.

La baisse du moral des ménages français. ...
 

49% (+7) des personnes interrogées la jugent mauvaise (14% très mauvaise et 35% plutôt mauvaise), contre 46% (3% très bonne et 43% bonne). En deux mois, l'indice de popularité de la politique économique du gouvernement est passé de +8 à -3.

"La politique économique gouvernementale est pour la première fois impopulaire avant même que les mouvements sociaux n'aient réussi leur (éventuelle) coagulation", note BVA.

Selon l'institut, ces données reflètent non seulement une augmentation de l'insatisfaction des classes populaires mais surtout "le désaveu nouveau" des classes moyennes.

Largement favorables (57%) au gouvernement en septembre, une partie des professions intermédiaires ainsi que des cadres au revenu moyen-supérieur sont revenus sur leur position: 54% se disent désormais insatisfaits contre 40% favorables pour les premiers, tandis qu'il y a 58% de défavorables contre 41% parmi les seconds.

Les seules catégories à soutenir désormais la politique du gouvernement sont les cadres supérieurs (58% contre 40%) et les Français les plus riches (59% contre 36%).

Par ailleurs, plus de six Français sur 10 estiment que leur situation personnelle est restée inchangée depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, alors que 32% considèrent même qu'elle s'est dégradée. Seuls 3% pensent qu'elle s'est améliorée.

Ce sondage a été réalisé par téléphone les 9 et 10 novembre 2007 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus.


Publié dans Travail et Economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Bonjour Alain,J'ai été ravie de faire enfin ta connaissance samedi dernier. C'est bien de monter sur Paris de temps en temps.Les sondages dont tu parles m'amusent. Les satisfaits sont en effet ceux qui n'ont aucun souci au quotidien. En revanche, ceux qui déchantent sont ceux qui croyaient que par enchantement un Sarkozy au pouvoir provoquerait une embellie simultanée de leur vie quotidienne. C'est bien symptômatique de la mentalité française. L'Etat Providence doit résoudre tous nos problèmes jusqu'aux petits soucis de fin de mois. Lorsqu'ils comprendront qu'ils ne faut rien attendre des réformes mais plutôt de la libéralisation de la société, on aura fait un grand pas.Bonne route et à bientôt sur Paris,Férial
Répondre