Quand l'Etat raisonne nos pré-parturientes.

Publié le par Alain Genestine

Le message sanitaire à destination des femmes enceintes, prévu par l'arrêté ministériel du 2 octobre 2006, sera apposé sur toutes les bouteilles d'alcool à partir de mercredi prochain, rappelle l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Une bouteille étiquetée

Ce message peut prendre la forme d'un pictogramme illustrant le zéro alcool pendant la grossesse ou d'une phrase d'information: "La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant".

L'arrêté publié en octobre dernier au Journal officiel prévoyait que les produits non conformes pouvaient être commercialisés jusqu'à écoulement des stocks, à condition d'avoir été mis sur le marché ou étiquetés avant le 3 octobre 2007.

L'Inpes lance une nouvelle campagne dans les médias, jusqu'en décembre, pour informer le grand public et les femmes enceintes de la mise en place de ce message sanitaire sur tous les conditionnements d'alcool.

L'alcoolisation foetale est la première cause non génétique de handicap mental chez l'enfant.

Il est recommandé aux femmes enceintes de s'abstenir de toute consommation d'alcool dès le début de leur grossesse et pendant toute sa durée. "Cette recommandation vaut pour toutes les occasions de consommation, qu'elles soient quotidiennes, ponctuelles ou festives", souligne l'Inpes. AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article