Un ex-dirigeant de Greenpeace, plaide pour l'écologie du nucléaire!

Publié le par Alain Genestine

Cela se passe au Canada

L'ancien président de Greenpeace Canada, Patrick Moore, soutient que le gouvernement de la Saskatchewan doit abandonner sa position antinucléaire.

http://www.washingtonpolicy.org/images/drmoore.jpg
  • Il a grandi et habite toujours à Vancouver, Colombie Britannique, Canada.
  • Il a été l'un des fondateurs de Greenpeace en 1971.
  • Il a été Directeur de Greenpeace International durant 7 ans, ainsi que le fondateur et le Président de Greenpeace Canada durant 9 ans.
  • Il a quitté Greenpeace en raison de désaccords avec l'évolution et les méthodes de l'organisation.
  • En 1990 il a fondé Greenspirit, se concentrant sur les problèmes écologiques globaux tels que le changement climatique, les forêts, la biodiversité, l'énergie, et ce qu'il appelle "l'écologie raisonnable" (sensible environmentalism).

Plus sur le Président d'Honneur de l'AEPN-CANADA

Patrick Moore affirme que le temps est venu pour la province de faire la promotion du nucléaire comme source d'énergie et contribuer ainsi à une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES).

Il soutient qu'avec l'utilisation de centrales au charbon, la Saskatchewan a le deuxième taux en importance d'émissions de GES au pays, soit 55 tonnes par personne. Les centrales nucléaires n'émettent, elles, que 20 tonnes par personne, soit la moyenne canadienne.

Bien que peu polluantes, les centrales nucléaires posent toutefois des problèmes de sécurité, notamment pour l'entreposage des déchets radioactifs.

Patrick Moore est l'un des fondateurs de Greenpeace qu'il a cependant quittée pour fonder une autre organisation, Greenspirit.

Publié dans Ecologie-Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article