Une vrai révolution : la Nanotechnologie

Publié le par Alain Genestine

La pile de l'avenir

et

Bio


pile-nano

Photo: Institut polytechnique Rensselaer

 

Petite révolution à prévoir dans le monde de la pile. Un dispositif d'entreposage pouvant facilement être confondu avec une mince feuille de papier noir est mis au point par des chercheurs américains.

Cette nanopile conçue par une équipe de l'Institut polytechnique Rensselaer a plusieurs qualités:

  • un poids plume
  • la minceur du papier
  • une grande souplesse
  • une capacité à fonctionner à des températures extrêmes (de moins 37,8 degrés à plus 148,9 degrés Celsius)

En outre, elle est aussi biodégradable puisqu'elle ne contient aucune substance chimique toxique.

(archives)

Nos piles pourraient devenir désuètes.

Son design et ses capacités d'entreposage d'énergie serviront à de nombreux gadgets, mais aussi à la conception d'équipements médicaux.

Cette structure moléculaire composite est formée à 90 % de cellulose et à 10 % de nanotubes de carbone.

pile-papier

Photo: Institut polytechnique Rensselaer

Ces tubes agissent comme des électrodes et permettent de conduire le courant.

Cette pile est avant tout un morceau de papier ordinaire dont la structure moléculaire a été judicieusement réorganisée. — Robert Linhardt

Comme le papier, la pile peut être imprimée, roulée, pliée, tordue ou découpée en plusieurs morceaux sans jamais perdre ses propriétés.

Il est également possible d'empiler ces piles comme une liasse de papiers afin d'en accroître les capacités.

Ele peut aussi fonctionner à la fois comme une pile ordinaire au lithium et comme un supercondensateur qui entrepose de l'électricité, des éléments séparés dans la plupart des systèmes électriques.

Les concepteurs ont imprimé ces piles comme des feuilles de papier et montré que les copies pouvaient utiliser des électrolytes naturels dans la sueur, l'urine et le sang humain pour être activées et produire de l'électricité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article