Comme quoi, jouer avec les armes des autres, c'est dangereux !!

Publié le par Alain Genestine


Olivier Besancenot, porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), est poursuivi par la société commercialisant en France le pistolet à impulsions électriques Taser, pour avoir affirmé que cette arme avait causé des décès aux Etats-Unis, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.



 
 
Olivier Besancenot, le 3 juin 2007 à Paris ...




Le Réseau d'alerte et d'intervention pour les droits de l'homme (RAID-H), est également visé par une plainte similaire.

L'ancien candidat de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) à la dernière élection présidentielle est convoqué le 17 septembre devant la 17ème chambre civile du tribunal de grande instance (TGI) de Paris pour diffamation contre la société Taser, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

La société distribuant le pistolet à impulsions électriques (PIE) a porté plainte contre le porte-parole de la LCR après que celui-ci a déclaré que cette arme avait causé la mort de 152 personnes aux Etats-Unis.

M. Besancenot a reçu une assignation en date du 4 juillet suite à des propos tenus sur Canal + en novembre dernier, quand il avait déclaré que ce petit pistolet, qui a l’air d’un jouet, tout simple et très sympathique, (...) a causé des dizaines de morts aux Etats-Unis", a indiqué un porte-parole de la LCR, confirmant une information du Parisien. Sont également visés des écrits sur son blog et des "propos de meeting".


http://www.arobron.pl/images/taser%20x26c.jpg

 

Le distributeur du Taser (SMP Technologies), présenté comme une arme non-létale, réclame 50.000 euros.

L'association RAID-H, qui a lancé une pétition et une campagne contre le Taser, sur laquelle s'est notamment appuyé M. Besancenot, est visé par une assignation similaire pour "dénigrement", également en date du 4 juillet et pour un montant de 61.000 euros, a-t-on appris auprès de l'association.

Le Taser X 26, qui envoie sur sa cible deux dards délivrant une décharge de 50.000 volts, entre en service progressivement dans la police et la gendarmerie.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article