Alain Juppé: "il n'y a pas de projet alternatif" à celui de l'UMP. Non non il n'y a qu'une Alternative Libérale !!

Publié le par Alain Genestine



Une année au Québec et pfuff tout oublié. Apparemment pas au courant qu'en mars 2006 un mouvement libéral en france se crée. Il est vrai que les Amériques c'est loin, d'autant que les affaires de corruption...tatata, tatata... Enfin bien difficile de se mettre au courant dans ces cas là. De plus il fallait bien préparer la succession de Chirac et placer son ancien ministre du budget qui a plombé la France entre mars 93 et mai 95, il me semble! Enfin , comment s'appelait-il? Ah j'ai un trou ! Dans tous les cas, il lui faut des spéléologues

medium_GR1S3995.jpg
Ministre du Budget (1993-1995) et de la Communication (1994-1995)

Porte-parole du Gouvernement (1993-1995)



Le ministre de l'Economie et du Développement durable Alain Juppé, également maire de Bordeaux, estime qu'"il n'y a pas de projet alternatif" à celui défendu par l'UMP dans le cadre de la campagne des législatives, dans un entretien au quotidien régional Sud Ouest publié lundi.

"Nous menons une bonne campagne et les remontées sur le terrain sont très favorables. Il s'est passé des choses depuis le 6 mai. La défaite de Ségolène Royal a provoqué une grande crise dans son parti. Au PS, c'est la guerre des éléphants.elephant-du-ps-en-difficulte.jpg

Il n'y a pas de projet alternatif", affirme-t-il. Selon M. Juppé, dire que le chef de l'Etat Nicolas Sarkozy aura tous les pouvoirs en cas de victoire de l'UMP aux législatives "est faux". "Les contre-pouvoirs existent, ils sont très nombreux et c'est heureux: les syndicats, les collectivités locales, 21 régions sur 22, ce n'est pas rien". Interrogé sur une éventuelle "dramatisation" de l'enjeu des élections après l'annonce du Premier ministre François Fillon expliquant que les ministres battus aux législatives ne pourraient plus prétendre à rester au gouvernement, Alain Juppé répond: "Absolument pas, puisque je vais être élu..."

Selon un sondage publié par l'Ifop/Fiducial dimanche, Alain Juppé, candidat UMP à l'élection législative dans la 2ème circonscription de la Gironde, serait élu au second tour avec 51,5% des voix.

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article