Les Vignerons Indépendants pertubent la séance du comité Vin de l'INAO

Publié le par Alain Genestine

LES VIGNERONS INDEPENDANTS DE FRANCE DENONCENT LA MISE EN APPLICATION DE LA REFORME DES AOC ET OCCUPENT LA SEANCE DU COMITE VIN DE L'INAO.
medoc-4877.jpg
80 Vignerons Indépendants, de toutes les régions viticoles françaises, sont venus manifester et perturber la séance officielle du Comité Vin de l'INAO, mercredi 30 mai à Paris, en signe de désaccord sur la réforme des AOC actuellement en cours.
Xavier de Volontat, Président du mouvement des Vignerons Indépendants de France, Michel Issaly, Secrétaire Général, et Agnès Payan, Présidente de la Fédération Gardoise et responsable national du dossier, ont pris successivement la parole devant tous les membres du Comité et les représentants de toute l'administration française et ont rappelé, une nouvelle fois, les craintes maintes fois exprimées par notre organisation
professionnelle depuis près de 2 ans.
En effet, deux ans après, force est de constater que ces craintes s'avèrent pleinement fondées.
Certes, la notion d'appellation d'origine en France devait être renforcée, tant auprès du consommateur français que des acheteurs étrangers.
Certes, les Vignerons Indépendants de France partagent l'esprit général de la nouvelle réforme, en acceptant la séparation entre les lieux de gestion des appellations et d'agréments des produits.

Mais aujourd'hui à quel prix ?

Le manque criant de consultation, de concertation, de dialogue et d'information entre d'un côté les vignerons, de l'autre les instigateurs de la réforme, engendre aujourd'hui une cacophonie et une anarchie sans nom dans sa mise en oeuvre ; l'INAO n'ayant jusqu'à présent jamais tracé de véritable feuille de route.
De ce fait, notre organisation professionnelle exprime son opposition catégorique aux modalités d'application telles qu'elles sont fixées actuellement sur le terrain.

Nous demandons donc à la ministre de l'agriculture :
- de surseoir dès aujourd'hui à la mise en oeuvre anarchique de cette réforme
- de revoir l'application de la réforme avec un nouveau calendrier compatible avec la réalité du terrain
- la mise en place d'une « cellule nationale d'expertise des Organismes de Défense et de Gestion » ayant pour vocation de donner les avis de reconnaissance après examen de leurs statuts et de leurs fonctionnements.
- La création d'une commission nationale d'évaluation de la réforme, sous son autorité, regroupant toutes les composantes nationales.
Vignerons indépendants de France a dit hier aux membres de l'INAO STOP avant qu'il ne soit trop tard ! Et que l'on ne puisse revenir en arrière. Attention aux dérives dans des schémas caricaturaux, la notion d'AOC mérite mieux que cela.
Notre détermination est totale. Comptez sur nous !

Contact Presse :
Michel Issaly : Secrétaire Général - 06 70 21 64 83
Agnès Payan : Responsable national du dossier ODG- 06 88 54 00 07
Eric Rosaz : Directeur - 01 53 02 05 12
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article