Gouvernement Fillon - Gilles Artigues : "Des débauchages en guise d'ouverture"

Publié le par Alain Genestine

Emetteur: UDF
Thème: Politique | Partis
Photo de famille du gouvernement Fillon, au Palais de l'Elysée, le 18 mai 2006
Copyright © AFP JOURNAL INTERNET

Photo de famille du gouvernement Fillon, au Palais de l'Elysée, le 18 mai 2006

AFP JOURNAL INTERNET - sam 19 mai, 16h16

Huit hommes, dont un socialiste et un centriste, et sept femmes: le premier gouvernement de François Fillon annoncé vendredi, a une forte ossature UMP tout en respectant l'engagement de parité et d'ouverture de Nicolas Sarkozy.


"L'ouverture à la gauche est limitée et ne correspond en rien à ce que prônait François Bayrou, qui fut pourtant très critiqué pour sa volonté de faire travailler ensemble des personnalités de sensibilités différentes, sur la base d'un projet commun" a estimé Gilles Artigues dans un communiqué : "Il ne s'agit là, en fait que d'un débauchage".

S'agissant du député UDF Hervé Morin rallié à Nicolas Sarkozy qui est nommé ministre de la Défense, Gilles Artigues considère qu'il "trouve là la récompense de son lâchage".

"L'UDF Mouvement Démocrate souhaite dans l'intérêt du pays que ce gouvernement réussisse, tout en estimant que pour la démocratie, il ne serait pas sain de lui donner tous les pouvoirs" a ajouté le député UDF de la Loire,"C'est la raison pour laquelle, il est vital qu'existe à l'Assemblée Nationale un groupe de députés qui ne feront pas d'opposition systématique comme les socialistes l'envisagent, mais qui ne seront pas non plus béats, d'accord sur tout comme les députés UMP"

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article