Un mois apres voici la dernière projection (Première projection par IPSOS des législatives)

Publié le par Alain Genestine

 

Sondage Ipsos/Dell: 410 à 447 sièges pour la droite, 124 à 164 pour la gauche

L'image “http://www.linternaute.com/actualite/savoir/06/assemblee-nationale/images/jardins1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

- La majorité présidentielle obtiendrait entre 410 à 447 sièges et la gauche de 124 à 164 sièges lors du second tour des élections législatives dimanche, selon la 20e vague du baromètre quotidien Ipsos/Dell pour SFR et Le Point, publiée mercredi.

LES PLUS GRANDS GROUPES PARLEMENTAIRES
L'UMP et ses alliés (DVD/Nouveau Centre/MPF) totaliseraient une fourchette comprise entre 410 et 447 sièges. L'UMP et les Divers Droite obtiendraient de 388 à 422 sièges, le Nouveau Centre de 20 à 23 sièges et le MPF de Philippe de Villiers 2 sièges, selon le sondage. Pour le PS et ses alliés (PRG, MRC, DVG, PCF et Verts), les projections donnent entre 124 à 164 sièges. Le PS associé au PRG, MRC et Divers Gauche obtiendrait de 115 à 146 sièges, le Parti communiste de 8 à 15 sièges et les Verts de 1 à 3 sièges. Le Mouvement démocrate de François Bayrou est crédité de 2 à 3 sièges et aucun pour le Front National.

La modélisation en sièges a été élaborée à partir des résultats du premier tour de chaque circonscription et des données du sondage pour les 197 circonscriptions incertaines (niveau d'intention de vote au second tour et reports de vote entre le 1er et le 2ème tour), indique l'enquête. Pour les autres circonscriptions, l'analyse des résultats du premier tour a permis d'attribuer le siège à l'un des grands courants politiques. Cette modélisation permet d'obtenir un résultat pour chaque circonscription. Leur somme conduit à des sièges pour chaque grand courant politique (PCF,PS/DVG, Verts, MoDem, Nouveau Centre, UMP/DVD et FN).

Les résultats de cette modélisation doivent être appréciés dans leur globalité et ne peuvent être exploités par circonscription. Les résultats sont présentés en fourchette pour tenir compte des éléments d'incertitude. Ils ne constituent pas une prévision de la composition de la future assemblée.
Par ailleurs, dans les 197 circonscriptions incertaines, 41% des personnes interrogées ont souhaité une victoire de la droite et 40% une victoire de la gauche. 19% des personnes interrogées n'ont pas répondu. Pour cette question, 610 personnes ont été interrogées le 12 juin.

Pour les autres questions, le sondage a été réalisé auprès de 1.373 personnes, interrogées par téléphone les 11 et 12 juin, constituant un échantillon national représentatif de la population inscrite sur les listes électorales dans les 197 circonscriptions où le duel gauche-droite apparaît incertain (méthode des quotas). Notice détaillée disponible à la commission des sondages.



en-dessous la première projection a la mi-mai :




Législatives: 40% UMP, 28% PS/PRG/MRC, 10% MD, selon IPSOS


L'Assemblée nationale à Paris

 
Par Eric Feferberg


PARIS (AFP) - Les candidats UMP et UDF soutenus par l'UMP recueilleraient 40% des intentions de vote au premier tour des législatives, tandis que ceux du PS, du PRG et du MRC obtiendraient 28%, selon un sondage IPSOS pour Le Point à paraître jeudi.

Les candidats du Mouvement démocrate obtiendraient 10%, ceux du Front national 8%, ceux des Verts 4%, du PCF3,5% et de l'extrême gauche 3%. Le MPF obtiendrait 2%, le MNR 0,5% et CPNT 1%. La droite parlementaire est créditée au total de 42%, la gauche parlementaire et les Verts de 35,5%. 13% des personnes interrogées, certaines d'aller voter, n'ont pas exprimé d'intentions de vote. Au second tour, en cas de duel gauche-droite, 56% des personnes interrogées choisiraient le candidat de l'UMP ou de la majorité présidentielle et 44% le candidat de la gauche (PS-PC-Verts). 11% des personnes interrogées, certaines d'aller voter, n'ont pas exprimé d'intentions de vote. En cas de triangulaire avec les candidats du Mouvement démocrate de François Bayrou, le candidat de l'UMP ou de la majorité présidentielle recueillerait 51%, le candidat de la gauche (PS-PC-Verts) 38% et celui du candidatUDF-Mouvement démocrate 11%. 11% des personnes interrogées, certaines d'aller voter, n'ont pas exprimé d'intention de vote. Ipsos ne fait pas encore de projection en sièges. L'institut rappelle qu'en 2002, l'extrême gauche a obtenu 2,8% au premier tour des législatives, le PC 4,8%, l'ensemble PS/PRG/Pôle républicain et DVG 27,9%, lesVerts 4,5%, le Mouvement démocrate 4,9%, l'ensemble UMP/DL/RPF/MPF et DVD 38,5%, le FN 11,3%, le MNR 1,1% et CPNT 1,7%. Dans chacune des circonscriptions (415 dans cette enquête), IPSOS a proposé aux personnes interrogées le nom des candidats déjà déclarés ou présents en 2002 pour les grandes formations. Les noms des candidats du Mouvement démocrate n'étaient pas encore connus, ils ont été mentionnés sous l'appellation "le candidat de l'UDF- Mouvement démocrate" dans chaque circonscription. L'enquête d'Ipsos ne peut pas prendre en compte la multiplicité des candidatures (DVG, DVD, autres écologistes, régionalistes, etc) qui vont être déposées d'ici le 18 mai. Les intentions de vote ont été calculées sur la base des électeurs inscrits se déclarant certains d'aller voter, soit 78% des personnes interrogées.

Sondage réalisé par téléphone les 11 et 12 mai auprès de 948 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et inscrite sur les listes électorales (méthode des quotas). Notice détaillée disponible à la commission des sondages.

 

   

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article