Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale mais pour quel genre et quelle vérité ?

Publié le par AL de Bx

La polémique inutile, les débats stériles, l'instrumentalisation insupportable de l'école, n'auront pas de place dans mon ministère", a précisé Najat Vallaud-Belkacem. "Ma responsabilité principale c'est de faire en sorte que les parents aient confiance dans l'école, de faire en sorte que les Français sachent que l'école c'est l'outil numéro 1 au service de l'ambition républicaine. Je ferai en sorte que la communauté éducative, les parents et les enfants, s'y retrouvent". "Ils y apprendront des principes et des valeurs, notamment l'égalité entre les filles et les garçons et ce sont des principes auxquels je tiens plus que tout

Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale

Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale

Alors que notre école souffre, que le niveau des élèves s’effondre d’année en année, que la violence perturbe de plus en plus le bon fonctionnement des établissements scolaires, qu’il suffit désormais d’obtenir 4,5/20 au CAPES de maths pour devenir enseignant et que malgré cette baisse du niveau d’exigence, le ministère n’a réussi qu’à recruter la moitié des professeurs de maths nécessaires pour la rentrée, François Hollande et Manuel Valls ont décidé de nommer à la tête du ministère de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, l’égérie de la théorie du genre au sein du gouvernement.

Les prises de positions passées de la nouvelle ministre nous invitent à une extrême vigilance. Petit rappel :

1- En 2011 déjà, dans une interview accordée au journal 20 minutes, elle souhaitait que l’école s’ouvre à :

« La théorie du genre, qui explique «l'identité sexuelle» des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie »

2- Dès son entrée en fonction au ministère aux droits des femmes, elle a souhaité que les crèches « neutres » se généralisent en France s’inspirant ainsi des expériences les plus radicales menées en Suède.

3- Le 24 octobre 2012, elle se prononçait pour que les manuels scolaires mentionnent l’orientation sexuelle des personnages historiques et littéraires. Cette volonté ne l’a pas abandonnée puisque en 2014, elle a intégré dans son équipe un des auteurs du rapport sur l’immigration qui avait fait scandale en invitant la France à « assumer sa dimension arabe-orientale ». Ce rapport proposait :

une « (re)mise à plat de l’histoire de France » afin de faire changer les figures mises en avant dans les manuels scolaires. « L’histoire enseignée se réfère à des figures incarnées qui demeurent très largement des « grands hommes » mâles, blancs et hétérosexuels » Sic.
Les auteurs du rapport proposent donc de changer ces « figures » pour les remplacer par d’autres censées être plus représentatives « des dynamiques plurielles de la société. »

4- En 2013, elle a initié le programme des « ABCD de l’égalité » pour les très jeunes élèves qui incitait les enseignants à remplacer les classiques de la littérature enfantine par des livres comme « papa porte une robe », « maman est une femme à barbe », etc.

5- En septembre 2013, elle s’est également engagée à soutenir une modification de la loi pour faciliter les changements de genre à l’Etat civil, s’inspirant d’une expérience menée en Argentine et initiée par les militants du genre.

Voilà les principales prises de position de notre nouvelle ministre sur l’Education. Les sujets qui intéressent les Français (la baisse du niveau, le nécessaire retour à l’autorité des enseignants, la transmission des savoirs, etc…) ne semblent guère la préoccuper.

 

Source:
Olivier Vial - @ovial (twitter)
Porte-parole de l'observatoire de la théorie du genre - @obsgender (Twitter).

 Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale mais pour quel genre et quelle vérité ?



La théorie du genre à l’école, c’est la conséquence de l’influence d’un féminisme qui s’est radicalisé.

Najat [NDLR : Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes], elle, est sur la ligne des féministes ultras américaines, qui sont en train d’émasculer les sexes !

De nombreux responsables UMP estiment que l'arrivée de l'ex-ministre des Droits des femmes est une provocation.

 

«Un bel attelage libertarien», c'est l'expression qu'a inspiré l'annonce du gouvernement Valls II au député Jean-Frédéric Poisson, l'un des animateurs de l'opposition parlementaire au Mariage pour Tous. A quelques jours de la rentrée, de nombreux élus UMP estiment que la promotion de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l'Éducation nationale est une «provocation», voire même une «bravade du président de la République», selon les mots de Christine Boutin. Tous reprochent notamment à l'ancienne porte-parole du gouvernement Ayrault son engagement pour l'introduction des «ABCD de l'égalité» à l'école et ses positions tranchées en faveur de l'évolution des droits des couples homosexuels.

La Ministre Najat Vallaud-Belkacem en compagnie d'une association homosexuel vient pour embrigader des élèves dans une école; ceci pendant que le gouvernement veut faire passer en force, sans débat et en insultant les opposants à son projet de loi de "mariage" homosexuel. Une technique digne des pires régimes totalitaires communistes

 Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale mais pour quel genre et quelle vérité ?
 Najat Vallaud-Belkacem ministre de l'Education nationale mais pour quel genre et quelle vérité ?

Le libertarien, alors, se fondant sur la tradition libérale classique ancienne, ne doit pas seulement abandonner l'utilitarisme et le positivisme; il doit aussi abandonner cette tendance du culte de la démocratie et d'une haine irraisonnée envers le catholicisme qui le mène, entre autres défauts, vers la croissance d'un vaste fardeau d'étatisme et de tyrannie, l'école publique.

Murray Rothbard, Conservatism and Freedom: A Libertarian Comment

Maintenant, vos enfants appartiennent à l'État et à ses sbires et l'Éducation nationale va vous le prouver. Beaucoup pensaient que le rôle de l'école était d'apprendre à lire, à écrire et à compter, mais les derniers tests Pisa l'ont montré : elle n'y arrive pas bien. Par contre, l'État lui offre le pouvoir d'apprendre à nos enfants l'égalitarisme et l'uniformisation. Le formatage des cerveaux de vos enfants, c'est maintenant. Casting : Yves Théard

Une vidéo sur l'école en France et une réflexion sur l'EdNat. http://labetiseeconomique.wordpress.c... http://www.ccomptes.fr/fr/CC/document... Casting : Dans l'ordre d'apparition Maurice Mashino, Arlette Chabot, Isabel Weiss Article : http://extremecentre.org/2012/05/10/l...

L'Institut Thomas More publie une analyse comparative de la dépense publique pour l'éducation en France et en Allemagne. La France est bien le paradis de l'administration. Quelques chiffres: Institut Thomas More: http://www.institut-thomas-more.org/a... Extrême Centre: http://extremecentre.org/2012/09/04/p... Article: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/20... Chiffres: http://www.apprendreaapprendre.com/re...

Les Français ne remercient pas leur Éducation nationale... L'OCDE publie pour la première fois une vaste étude sur le niveau de compétences des adultes dans 24 pays, sur leurs capacités à exploiter de l'information écrite et chiffrée. Les Français se retrouvent en bas du classement, les Japonais sont les premiers de la classe : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/20... http://www.lemonde.fr/societe/article...

En voulant donner le bac à 80% d'une classe d'âge, on en a fait un examen débile qui ne vaut plus rien. La recette de ce nivellement par le bas : des épreuves bien trop faciles et des notes relevées. Jérôme Dedeyan et Nicolas Doze

Commenter cet article

Yasmin Lila 30/08/2014 12:20

eh oui le premiere femme ministre au ministere de l education et de plus elle a des origine doublement fiere !!!

Yasmin Lila 30/08/2014 12:24

@Bendy peut être mais elle a eu la place qui a été prise que Ségolène Royal aurait bien voulu avoir ce portefeuille ils préparent les nouvelles présidentielles

Bendy Bid 30/08/2014 12:21

une leche Q

Abdelghani Slimani 30/08/2014 12:21

C est un grand atout pour notre communauté installée en France

Xav Moche 29/08/2014 09:13

Le pouvoir est maudit... Les femmes sont pas immunisées... ;-/

Vincent Herriau 28/08/2014 17:59

Mauvais genre, à coup sûr !

Laetitia Galletti 28/08/2014 09:06

Le problème avec Najat at Taubira, c'est que la prochaine fois que certains diront que les femmes sont hysteriques et ne devraient jamais être mises à des postes à responsabilités, ils auront de solides arguments.

Llana Almendros 28/08/2014 09:09

Plutôt que de vouloir enseigner "l'ABCD de l'égalité", ce serait déjà pas mal de commencer à vouloir enseigner l'ABCD tout court...

Vintos Michel 28/08/2014 09:09

Non ... sinon ils ne seraient pas socialistes

Laetitia Galletti 28/08/2014 09:08

Plus j'observe les dirigeants socialistes, plus je me demande très serieusement s'ils somt sains d'esprit

Vintos Michel 28/08/2014 09:07

Je partage. S il s était agit de générer une révolution ... il eut été difficile de faire meilleur choix ...

Luc Wilquin 28/08/2014 09:02

Papa porte une robe, ben oui, faut regarder les fondamentalistes musulmans ou la nana est voilée et ou le mec porte une robe
Pour la jupe, ce sont les écossais, mais y'en a peu en France

Jean-Marie Bernard Gall 28/08/2014 18:00

Ministre de la dépravation ultime ouais !
Avec ce con de Peillon, elle est aller trop loin... Je peux plus la blairer définitivement ! Qu'elle ferme son clapet !