Les revenus et le patrimoine des ménages - Édition 2013 - INSEE

Publié le par AL de Bx

Par professeur Kuing Yamang

Cliquez les liens pour le détail via INSEE

L'Insee publie régulièrement l'état des lieux financier des Français dans son édute "Revenus et patrimoine des ménages". Ce mercredi, ce sont les derniers chiffres qui ont été révélés. On apprend ainsi qu'en 2011, le revenu médian des Français était de 19 550 euros, soit environ 1 630 euros par mois. La moitié des Français gagnent donc plus, et l'autre moins. Les chiffres montrent aussi que les 10% les plus pauvres vivent avec moins de 10 530 euros par an, alors que les 10% les plus riches vivent avec plus de 37 450 euros par an.

 

Les 1% des Français qui reçoivent les plus hauts revenus possèdent pour 95% d'entre eux des valeurs mobilières du type actions, 70% d'entre eux affirment également recevoir des revenus fonciers comme ceux liés à la location d'un appartement par exemple, alors qu'ils sont moins de 15% dans le reste de la population.

 

6,9% des plus pauvres sont pourtant salariés
Concernant la pauvreté en 2011, elle atteint 14,3% de la population totale et augmente de 0,3 points. Parmi les plus pauvres, 11,9% sont chômeurs, et 6,9% sont des salariés, soit 0,6 points de plus qu'en 2010. On dit d'une personne qu'elle est pauvre lorsqu'elle vit avec moins de 60% du niveau de vie médian de l'ensemble des personnes étudiées.

 

Enfin, du côté du patrimoine, on apprend qu'en 2009, la moitié des ménages français a économisé plus de 13% sur les revenus perçus pendant l'année. Et plus les revenus sont élevés, plus le pourcentage épargné est important. Les faibles revenus n'économisent rien, lorsque les plus hauts revenus peuvent mettre de côté jusqu'à un tiers de la somme.

Sommaire - Les revenus et le patrimoine des ménages - Insee Références - Édition 2013

L'Insee présente avec Les revenus et le patrimoine des ménages les principaux indicateurs et des analyses sur les inégalités monétaires, la pauvreté et le patrimoine des ménages. L'édition 2013 propose une vue d'ensemble qui fait le point sur les évolutions des inégalités de niveau de vie et de la pauvreté monétaire provoquées par la crise de 2008. Deux dossiers étudient l'évolution du niveau de vie des personnes âgées entre 1996 et 2009 et l'endettement des ménages en 2010. Enfin, une trentaine de fiches thématiques complètent ces analyses en fournissant les derniers chiffres essentiels, commentés et illustrés, sur les revenus, le niveau de vie, la pauvreté, le patrimoine et l'endettement. Voir tous le détail ici: Présentation de la collection

Inégalités de niveau de vie et pauvreté

En 2010, le niveau de vie de la majorité de la population stagne ou baisse, après avoir faiblement augmenté l'année précédente. Mis en regard du repli historique du PIB en 2009, suivi d'une reprise modérée de l'activité économique en 2010, ce résultat vient illustrer le rôle puissant de stabilisateur du système français de prélèvements obligatoires et de transferts sociaux. Pour autant, au sein de l'ensemble de la population, les personnes les plus modestes sont particulièrement touchées depuis la crise. À l'inverse, le niveau de vie au-dessus duquel se situent les 5 %de personnes les mieux loties repart à la hausse, après avoir stagné en 2009. Parmi ces dernières, pour les 1 % des personnes les plus aisées, le début de la crise a interrompu une période de croissance forte des revenus déclarés (+ 5,5 % par an en moyenne de 2004 à 2008). Leurs revenus repartent à la hausse en 2010, plus fortement que ceux des autres, sous l'effet des revenus du patrimoine. Pour la deuxième année consécutive, le taux de pauvreté monétaire augmente pour s'élever à 14,1 % de la population en 2010. La hausse de la pauvreté en 2010 touche particulièrement les familles. 2,7 millions d'enfants vivent dans des familles pauvres en 2010. Ils vivent plus souvent avec un parent sans emploi ou en emploi précaire que les autres enfants. La situation du ou des parents vis-à-vis du marché du travail et le nombre de frères ou sœurs sont les principaux facteurs de risque de pauvreté des enfants. Voir le détail ici: Télécharger le document par Cédric Houdré, Nathalie Missègue, Juliette Ponceau

 

Le niveau de vie des personnes âgées de 1996 à 2009 : une progression moyenne en ligne avec celle des personnes d'âge actif, mais des situations individuelles et générationnelles plus contrastées

En 2009, le niveau de vie moyen des personnes âgées de 65 ans ou plus s'établit à 22 530 euros par an. Des années 1970 au milieu des années 1990, ce niveau de vie, porté par des retraites de plus en plus complètes, avait progressivement rattrapé celui des personnes d'âge actif. Depuis 1996, en moyenne, les niveaux de vie des plus de 65 ans et des personnes d'âge actif évoluent parallèlement. Au-delà de cette moyenne, les situations individuelles sont plus contrastées. Sur la période, le niveau de vie des seniors les plus jeunes progresse plus rapidement que celui des seniors les plus âgés. Par ailleurs, au sein de chaque génération de personnes âgées, deux effets s'opposent : d'une part, pour les générations récentes de seniors, une baisse du nombre de bénéficiaires du minimum vieillesse et une réduction des inégalités par le bas ; d'autre part, une forte augmentation des revenus du patrimoine sur la période et un accroissement de leur polarisation sur le haut de la distribution. Ce phénomène n'est pas propre aux personnes âgées, mais il est particulièrement marqué pour elles, si bien qu'au total, les disparités de niveau de vie s'accroissent au sein de chaque classe d'âge. Par ailleurs, les personnes âgées restent en moyenne bien moins touchées par la pauvreté que les personnes d'âge actifs. La pauvreté des seniors reste concentrée - et s'est même accrue - chez les femmes de plus de 75 ans, souvent veuves et qui, sur les générations concernées, ont peu travaillé. Voir le détail ici: Télécharger le document par Céline Arnold, Michèle Lelièvre

L'endettement privé des ménages début 2010

Début 2010, 46 % des ménages sont endettés pour un motif privé, c'est-à-dire sans lien avec l'activité professionnelle, que ce soit pour acquérir leur résidence principale, un autre bien immobilier ou encore pour consommer. Le profil des ménages endettés varie beaucoup selon le motif de l'endettement. Les ménages endettés pour l'habitat sont plutôt d'âge intermédiaire (30 à 59 ans) et bénéficient d'un niveau de vie plutôt élevé ; ceux endettés pour un motif de consommation disposent plutôt d'un faible niveau de vie et d'un faible patrimoine financier, et ils sont plus jeunes. Le profil des ménages endettés résulte de la conjonction de deux mécanismes : le souhait du ménage de s'endetter et le fait qu'il puisse accéder au marché du crédit. Les ménages aux niveaux de vie les plus élevés sont plus enclins à envisager un recours au crédit et essuient moins de refus ; ceux disposant de liquidités le sont moins mais se voient aussi moins refuser leur crédit. Le montant restant dû à titre privé par les ménages endettés s'élève à 54 000 euros en moyenne et ils remboursent 621 euros par mois au titre de ces emprunts. Pour 18 % d'entre eux, les sommes remboursées dépassent 30 % de leurs revenus. Ils sont souvent endettées pour l'achat d'un bien immobilier. 9 % des ménages doivent rembourser des sommes plus importantes que la valeur totale de leurs actifs. Ils sont endettés plutôt pour un motif de consommation, plus jeunes que les ménages endettés pour l'achat d'un bien immobilier, et possèdent un patrimoine bien moindre. Voir le détail ici: Télécharger le document par Pierre Lamarche, Laurianne Salembier

 

22 fiches : Revenu des ménages en comptabilité nationale - RDB - comparaison internationale - Revenu disponible des ménages - Niveau de vie des personnes - Niveau de vie des personnes en variante des loyers imputés aux propriétaires - Composition du revenu disponible selon le niveau de vie - Évolution du niveau de vie depuis 1970 - Niveau de vie et pauvreté par région - Prestations sociales - Pauvreté monétaire en France - Pauvreté monétaire en Europe - Inégalités monétaires en Europe - Pauvreté en termes de conditions de vie - Composition familiale et niveau de vie - Activité et niveau de vie - Âge et niveau de vie - Niveau de vie et pauvreté des enfants - Niveau de vie et pauvreté des personnes âgées - Revenu disponible et niveau de vie par sexe - Niveau de vie par catégorie socioprofessionnelle - Revenu disponible et niveau de vie des immigrés - Les très hauts revenus Voir le détail ici: Présentation de la collection

 

11 fiches : Performance des placements à rendements réglementés - Performance des placements à risques - Patrimoine des ménages en comptabilité nationale - Taux de détention de patrimoine - Montants détenus de patrimoine - Passif des ménages - Endettement et surendettement - Patrimoine net des ménages - Les hauts patrimoines - Dépenses en logement des ménages - Prix des logements anciens et loyers Voir le détail ici: Présentation de la collection

 

 

Les revenus et le patrimoine des ménages - Édition 2013 - INSEE
Les revenus et le patrimoine des ménages - Édition 2013 - INSEE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article