Les américains honorent toujours le marquis de LAFAYETTE

Publié le par AL de Bx

Le 2 juin dernier, les marins de la FLF La Fayette ont honoré une victorieuse bataille à Yorktown. Une cérémonie soulignant également les liens étroits unissant la France aux Etats-Unis d’Amérique depuis plus de deux siècles.

« La Fayette, nous voilà ! » : ce sont les mots prononcés par le Lieutenant-Colonel américain Charles E. Stanton sur la tombe du Marquis de La Fayette, au cimetière Picpus à Paris, le 4 juillet 1917. Un vibrant hommage au Marquis Marie-Joseph de La Fayette (1757-1834), parti en Amérique du Nord en avril 1777, afin de soutenir les Américains commandés par un dénommé George Washington, alors en guerre contre les colonisateurs anglais depuis la proclamation d'indépendance des États-Unis le 4 juillet 1776. Deux siècles plus tard, la frégate française « La Fayette » a mouillé dans la baie de Yorktown afin de saluer la mémoire du marquis de La Fayette et de ses marins qui se sont battus, aux côtés des américains durant le siège de Yorktown en 1781. Une bataille qui a conduit à la défaite des Britanniques.

Après le dépôt d’une gerbe au pied du monument Alliance and Victory érigé sur le champ de bataille, le capitaine de vaisseau Serge Bordarier, commandant de la FLF La Fayette, a tenu à saluer l’alliance de longue date unissant les Français aux Américains. «Le nom de Lafayette est devenu le symbole du partenariat et de la fraternité d’armes qui nous unit aux États-Unis d’Amérique» a ainsi rappelé le commandant de la frégate française. Consul honoraire de France en Virginie, Nicolas Valcour s’est à son tour exprimé, rappelant un autre épisode de l’Histoire liant nos deux pays : le débarquement en Normandie le 6 juin 1944. «Nous Français, nous n’avons pas le droit de l’oublier, et nous ne l’oublierons jamais. Les Français savent ce qu’ils doivent aux Américains!», a d’ailleurs souligné le consul honoraire avant de rappeler des partenariats plus récents comme la participation de la France aux opérations Enduring Freedom consécutives aux attentats du 11 septembre 2001. Monument Alliance and Victory à Yorktown. Après un coup de canon marquant la fin des cérémonies, les marins de la FLF La Fayette ont rejoint la base navale de Norfolk afin d’entamer, dans quelques jours, une série d’entrainements et d’exercices communs avec l’US Navy. Une preuve intangible des liens inoxydables unissant la France et les États-Unis d’Amérique, la Marine nationale et l’US Navy.

* LA Fayette, le Saviez-Vous ?

Grâce à ses talents diplomatiques et militaires, le Marquis Marie-Joseph de La Fayette parvient à convaincre Louis XVI d'envoyer une armée commandée par Rochambeau en 1780. Sur place, ses troupes vaincront les Anglais à Yorktown en octobre 1781, parvenant à aboutir en 1783 au traité de Paris par lequel les Anglais reconnaissent l'indépendance des Etats-Unis. Par la suite, le Marquis de La Fayette va prendre une part importante dans la Révolution Française de 1789, au cours de laquelle il participe à l'écriture de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen et à l'adoption de la cocarde tricolore. Il jouera encore un rôle majeur durant les Journées de Juillet 1830, participant ainsi à l'accession au trône de Louis-Philippe. Il est l’un des rares hommes à avoir participé de près à trois révolutions. Son prestige est encore très grand aux Etats-Unis durant la première guerre mondiale. Des aviateurs américains s'engagent dès 1916 comme volontaires dans l'armée française, formant l'escadrille La Fayette. Lors de l’entrée en guerre des Etats-Unis, le 6 avril 1917, un corps expéditionnaire, sous les ordres du Général John J. Pershing, est envoyé en France. Le 4 juillet 1917, une commémoration de l'amitié franco-américaine est organisée. Envoyé par le Général Pershing en ce jour de fête nationale des Etats-Unis, le Lieutenant-Colonel Charles E. Stanton va alors prononcer une formule que l’Histoire retiendra : « La Fayette, nous voilà ! ». Une phrase fameuse reprise lors du débarquement en France en 1944 par les troupes américaines.

 

Les américains honorent toujours le marquis de LAFAYETTE

France USA : La Fayette, nous voilà !

Source, journal ou site Internet : defense.gouv.fr
Date : 5 juin 2014

Auteur : marine nationale

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Muriel Liervol de Clugny 06/06/2014 17:01

abandonné par Louis XV surtout au profit des british

André Molimard 06/06/2014 17:01

Lafayette, Liberté et Libratensis, le Livradois, sa terre natale, celles des terres libres, les alleux, possédées entièrement par eux depuis des temps immémoriaux, depuis les " allamannen frei " des premières Althings, les assemblées millénaires de la " Paix de Dieu ", aussi appelée Paix populaire des Montagnes, elle aussi née sur nos montagnes de Liberté, Libéré, l'homme redevient innovant !

Georgia Transhumaniste 06/06/2014 17:00

mon ancêtre